http://www.habiter-autrement.org News > Colloque 2000 >

Tendances


 


Précédente Accueil Remonter Suivante
 

DES PROJETS CONCRETS
Hepsilone
   Colloque Habiter Autrement
  
Louvain La Neuve - octobre 2000
  

Hepsilone
un projet d’habitat groupé à Louvain-la-Neuve

                Né en 1996, à l'initiative de quelques familles, le projet Hepsilone vise la création d'un lieu de vie convivial, ouvert sur l'extérieur. II ambitionne de favoriser l'entraide, les rencontres et les échanges au quotidien, tout en préservant la vie privée, l'espace et l'identité de chacun. Ouvert, le projet se veut accessible à un large éventail de familles désireuses de s'engager dans une forme originale de solidarité.

                Louvain-la-Neuve, lieu de vie à la fois urbain et piétonnier, s'imposa d'emblée comme cadre idéal pour le projet.

                La visite d'autres habitats groupés fut la première étape passionnante du processus : «La Placette» à Wezembeek-Oppem, «Le Hameau» à Rosières, «Le Béguinage» à Louvain-la-Neuve et l'habitat groupé de Braine l'Alleud. Monsieur Thierry Lamy, architecte de «La Placette» et des  «Arbrelles» à Braine-le-Château, fut choisi comme futur architecte du projet en raison de sa grande expérience des habitats groupés et de Louvain-la-Neuve. Parallèlement à ces rencontres, des démarches furent entamées auprès des services compétents de l’Université, qui décidèrent d’affecter une double parcelle, initialement prévue pour une promotion immobilière classique, à un projet d’habitat groupé qui devrait accueillir entre 10 et 14 unités de logement.

                Inscrit dans le cadre du futur quartier de Bruyères VIII, le terrain proposé par l'Université est constitué de deux parcelles séparées par un piétonnier dont le groupe compte aménager les abords de manière à lui donner une fonction de lieu de rencontre à l'instar d'une place publique.

                Quant au groupe, il s'est étoffé. Les rencontres successives avec des familles intéressées ont permis l'extension du noyau de base.Le fait que le groupe converge de plus en plus vers son nombre idéal a permis de pousser plus loin la réflexion. Les premières commissions ont été lancées et les discussions générales ont dépassé le stade de la présentation du projet. Les premiers travaux du groupe se sont focalisés sur trois aspects : l'aménagement de l'espace en général et de la maison commune en particulier, la charte fondatrice du projet et l'avancement des autorisations.

                L'aménagement de l'espace est le fruit d'échanges réguliers, notamment avec l'architecte Thierry Lamy. Le choix d'un seul architecte pour l'ensemble permet de donner une cohérence urbanistique, et le fait que les familles l'aient déjà rencontré de manière particulière lui a notamment permis de mieux cerner les attentes de chacun et de faire une première esquisse. Dans le même temps, une commission portant sur la maison commune s'est mise en place avec pour mission de proposer à l'ensemble du groupe des affectations possibles.

                La charte de base qui pose les grands principes du projet est discutée et devra aboutir à un document définissant par exemple le mode de gestion de la maison commune ou encore la façon dont les décisions se prendront au sein de l'habitat.

                Quand aux autorisations, il apparaît qu'il existe des vues différentes au sujet des espaces de circulation. Ceci conduit à ce qu'aucune date ne puisse actuellement être donnée pour l'obtention de l'autorisation de lotir. Cette situation qui vaut pour l'ensemble de Bruyères VIII n'est pas sans poser des problèmes pour la constitution du groupe. Si les délais devaient s'allonger sans qu'il ne soit possible d'obtenir plus d’informations sur le moment où un déblocage pourrait se produire, il est possible que certaines familles soient obligées, pour diverses raisons, d'abandonner le projet, ce qui pourrait conduire à sa disparition. Un groupe s'est constitué pour chercher avec les autorités responsables des solutions permettant de ne pas briser la dynamique du groupe.

 
Une maison commune

                Dans le souci d'ouvrir le projet sur le quartier, de faire de l'habitat groupé un lieu de convergence et non une citadelle, il a été choisi d'y inclure une salle de quartier. Cette salle sera construite en même temps que les habitations. Elle sera financée et gérée par le «groupe Hepsilone» qui veillera tout particulièrement a éviter les désagréments qui pourraient être liés à la vie du lieu.
               
                Elle pourra accueillir en priorité les activités relatives à la vie du quartier (comité de quartier, fêtes...) et de ses habitants (anniversaires, communions...). Les activités culturelles seront les bienvenues (cours de musique, de dessin, expositions...). Elle sera aussi un lieu d' échanges et de débats (conférences, soirées à thème, groupes ce réflexion...).

               
Le besoin d'un tel espace est patent dans le quartier, qui ne compte à ce jour aucun lieu à vocation collective. En outre, en mettant à la disposition d'un quartier en plein développement un lieu de rencontre convivial et accueillant, nous pouvons participer a l'élaboration de son identité.

Hepsilone au futur

                Concrètement, chaque unité disposera de son jardin et de son habitation construite en fonction de ses moyens, de ses besoins et des contraintes d'implantation. Un espace commun et une maison commune financée par les membres constitueront des espaces d'activités impliquant le groupe, le quartier voire des tiers.

                Les rencontres successives des participants contribueront à mieux penser les habitations. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, construire ensemble contribue à protéger l'individualité. Par exemple la disposition spatiale et les vues seront concertées et non imposées comme ce serait le cas de maisons conçues individuellement.

                A terme, ce sont une douzaine d'habitations et une maison commune qui seront construites. Elles seront habitées par un peu plus de 20 adultes et 30 enfants.

 Contact pour envoyer votre contribution:  < lreyam <(at)> gmail.com >(fichiers word, pdf, , textes, images, vidéos, références, contacts, bibliographie, lien ... )Précisez bien la page (titre, dossier, adresse URL via "Propriétés" dans votre navigateur)
 

up