http://www.habiter-autrement.org News > Tendances >Vos commentaires sur cette page

Tendances


 


Précédente Accueil Remonter
 

25-07-2012  

Développement durable : évolution du concept

I. Naissance et évolution du concept

Le développement durable apparaît tout d’abord comme une notion politique qui provoque la controverse. Son émergence au début des années 1970 est comme on va le voir perçue comme une entrave à la croissance, dans le contexte économique exceptionnel des Trente Glorieuses faisant suite au traumatisme de la Seconde Guerre Mondiale. En effet, les années suivant la guerre sont marquées par une croissance unique dans l’histoire moderne, un chômage presque nul et l’essor rapide de la production et de la consommation de masse. Un contexte de prospérité économique quasi parfait, que viennent troubler pour la plus grande contrariété de beaucoup les questions d’environnement et de développement durable.

 

A. Vers l’éco-développement

Dès 1951, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) publie le premier rapport sur l’Etat de l’Environnement dans le Monde. Toutefois, ce rapport est peu pris en compte par les décideurs politiques occidentaux, attachés à relever leurs pays respectifs après les conséquences dramatiques de la guerre. Les années 1960 commencent cependant à faire émerger la prise de conscience des dangers de la croissance économique à tout va, tant du point de vue des conséquences environnementales directes (déchets, fumées d’usine, pollution de l’air et des cours d’eau) qu’à plus long terme (épuisement des ressources, surexploitation des systèmes naturels). Préoccupés par ces données, le Club de Rome – association privée internationale créée en 1968 et rassemblant quelques personnalités occupant des postes relativement importants dans leur pays et souhaitant que la recherche s’empare du problème du devenir de l’humanité – publie en 1971 le rapport The Limits to Growth. Traduit en français par le titre « Halte à la Croissance », ce document s’inquiète des répercussions de la croissance économique et démographique sur les ressources naturelles de la planète, et présente le développement économique comme incompatible avec la protection de la planète à long terme. En effet, grâce à des simulations informatiques, « Halte à la Croissance » démontre que la poursuite de la croissance économique entraînera au cours du XXIème siècle une chute brutale de la population à cause de la pollution, de l’appauvrissement considérable des sols cultivables, et de la raréfaction des ressources énergétiques. Le rapport, originellement rédigé par Meadows et son équipe du Massachusetts Institute of Technology, en conclut alors que développement et environnement doivent absolument être traités comme un seul et même problème, pour une société stable à long terme.

 

B. L’émergence du développement durable

L’éco-développement devient développement durable en 1980, lorsque cette expression est employée pour la première fois dans un rapport de l’UICN intitulé La stratégie mondiale pour la conservation. Toutefois, le terme passe inaperçu jusqu’à sa réutilisation dans le rapport de Mme Gro Harlem Brundtland, alors Premier ministre de Norvège et présidente de la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement, créée par l’ONU en 1983. Après cinq ans de travail, la CMED publie un document intitulé Notre Avenir à Tous, plus connu sous le nom de Rapport Brundtland. Dans ce rapport, les questions d’environnement et de développement sont envisagées ensemble, afin de parvenir à un développement durable constituant une solution unique à un problème unique, parce que traité globalement. Il s’agit en fait d’entrer dans une nouvelle ère de croissance qui permettrait « Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs » 7. Cette définition est celle qui ancrera le développement durable dans les mémoires jusqu’à aujourd’hui.

 

Par ailleurs, le Rapport Brundtland est suivi cinq ans plus tard de la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement (CNUED), qui se tient du 3 au 14 juin 1992 à Rio de Janeiro. Également appelé Sommet de la Terre, cet évènement voit la consécration de la notion de développement durable par 172 Etats et déclenche sa médiatisation à destination du grand public. Au terme de dix jours de discussion entre chefs d’Etat et de gouvernement, plusieurs textes majeurs sont adoptés. La Déclaration de Rio, tout d’abord, qui reprend en préambule celle de Stockholm, et entend lui donner de nouveaux prolongements. Cette Déclaration se base en grande partie sur le Rapport Brundtland, mais modifie considérablement la définition du développement durable. En effet, alors que le Rapport Brundtland était prioritairement axé sur la préservation de l’environnement et la consommation prudente des ressources naturelles, la Déclaration de Rio introduit le triptyque du développement durable (cf. ci-dessous). Un plan d’action, baptisé Agenda 21, est également adopté lors du Sommet de la Terre. Il recense plus d’une centaine d’actions pouvant aider à mettre en place les principes du développement durable. Bien que n’ayant aucune valeur contraignante, on verra que ce document sera largement utilisé par les Etats occidentaux par la suite, tant au niveau national que local. Enfin, deux conventions cadres sont signées à Rio : la Convention Cadre sur le Changement Climatique (qui sera complétée par le célèbre Protocole de Kyoto en 1997 8) et la Convention Cadre sur l’Erosion de la Diversité Biologique.

http://europe-sustainable-development-actors-database.net/naissance-et-evolution-du-concept 

 

Le développement durable ou développement soutenable, traduction de Sustainable development, est une nouvelle conception de l'intérêt public visant à allier le développement des sociétés[réf. nécessaire] de façon équitable et la protection de l'environnement. Selon la définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le Rapport Brundtland  le développement durable est «un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion:  le concept de «besoins», et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir»

http://fr.wikipedia.org/wiki/Développement_durable 

 

Ecoquartiers et développement durable en France

http://www.ecoquartiers.developpement-durable.gouv.fr/ 

Développement-durable - L’évolution de ce concept au cours des 40 dernières années, l’ambivalence du tourisme mondial, les défis de l’agriculture, le rôle des politiques, les orientations industrielles mais aussi celles que peut prendre un établissement comme l’Ecole des Mines de Saint-Etienne pour renforcer son inscription dans une démarche de développement durable, autant de questions auxquelles répond Christian Brodhag.

http://www.r2sciences42.com/Developpement-durable-Du-concept 

 

- BRUNTLAND Gro Harlem, Our Common Future , World Commission on Environnement and Development, Oxford, Oxford University Press, 1987, 400 p., disponible sur Internet en anglais et en français 

http://www.wikilivres.info/wiki/index.php/Rapport_Brundtland

 

- VAILLANCOURT Jérôme, Evolution conceptuelle et historique du développement durable , Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec (RNCREQ), Mai 1998, 22p.

- VIVERET Patrick, Reconsidérer la richesse , Edition de l'aube, intervention, mars 2004.

Ville durable

- Centre d'Etudes sur les Réseaux, les Transports, l'Urbanisme et les constructions publiques (CERTU), Le Projet d'Aménagement et de Développement Durable du P.L.U ., Collections du CERTU, SRU, références 24, Avril 2002. Lien Internet : 

http://www.certu.fr

- MATHIEU Nicole et GUERMOND Yves (sous la direction de ), La ville durable, du politique au scientifique , INRA éditions, Paris, 2005.

- Ministère de l'écologie et du développement durable, Projets territoriaux de développement durable et agendas 21 locaux, cadre de référence , Paris, 2006. Lien Internet : http://www.ecologie.gouv.fr/-Cadre-de-reference-.html

- Ministère de l'écologie et du développement durable, Direction des études économiques et de l'évaluation environnementale, Service de la recherche et de la prospective , Etude bibliographique sur les territoires et le développement durable, Rapport final, Juin 2002.

- Lien Internet :

 http://www2.logement.gouv.fr/actu/appel_offres/btdd_fvjuin02.pdf

 

- Ministère de l’Equipement, des transports, de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de la Mer, Direction Générale de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Construction (DGUHC), 

Prendre en compte le foncier dans un programme local de l’habitat, Politiques foncières locales, Novembre 2004, 78p.

 

- ROUXEL Françoise, RIST Dominique , Le développement durable, Approche méthodologique dans les diagnostics territoriaux , Collection du CERTU, aménagement et urbanisme, Dossiers N°105, septembre 2000.

Quartiers Durables 

- AUTHIER Jean-Yves, BACQUE Marie-Hélène, GUERIN-PACE France (sous la direction de), Le quartier, Enjeux scientifiques, action politiques et pratiques sociales . Edition de la découverte, collection recherche, Paris, Janvier 2007.

- ADEME/Délégation régionale de Bretagne, Pour une meilleure prise en compte de l'environnement dans les opérations d'aménagement, L'AEU en 5 questions , 12 p., disponible sur Internet :

http://www.apcede.com/environnement/territoires/approche-envirurbanisme/pdf/aeu.pdf

 

- Les ECOMAIRES, Pour un développement durable à l'échelle des quartiers , disponible sur Internet : http://www.ecomaires.com/fileadmin/user_upload/pdf/Plaquette_vers_9.pdf

- Les ECOMAIRES, Agenda Miriad 21 - les paradoxes comme dynamiques des politiques locales durables , 64p. 

http://www.ecomaires.com/fileadmin/user_upload/pdf/miriad-fran_ais.pdf

- LAMBERT Laurence, Etopia, Quartier durable Pistes pour l'action locale, Namur 2006. 

http://www.etopia.be/article.php3?id_article=514

- Rapport complet à l'adresse suivante

: http://www.etopia.be/IMG/pdf/Etude_quartiers_durables.pdf

- Les biocarburants : substituts au pétrole, les éco-entreprises françaises, 1p.

 

 

Précédente Accueil Remonter

up

Contact pour envoyer votre contribution:  < lreyam <(at)> gmail.com >(fichiers word, pdf, , textes, images, vidéos, références, contacts, bibliographie, lien ... )Précisez bien la page (titre, dossier, adresse URL via "Propriétés" dans votre navigateur)
 
 Vos commentaires :

 





 

up