http://www.habiter-autrement.org News > Utopies >

Tendances

 

Précédente Accueil Remonter Suivante

02-12-2014  

Les 40 ans d'Auroville

http://www.miraura.org/aa/av/av.html 

 

Mirra Alfassa (Paris le 21 février 1878 au 62 boulevard Haussmann - 17 novembre 1973 à Pondicherry) aussi surnommée Douce Mère ou la Mère a pour identité Mirra Richard. Sa mère égyptienne et son père turc se sont installés en France en 1877. Elle est connue pour être à l'origine de la cité d'Auroville en Inde.

 

Elle se maria le 13 octobre 1897 à l'âge de 19 ans avec Henri Morisset, un artiste-peintre impressionniste, disciple de Gustave Moreau, dont l'atelier était au 15 rue Lemercier à Paris. Son fils André naquit le 23 août 1898. En 1904, elle rencontre pour la première fois Max Theon. Elle effectue un séjour à Tlemcen de 1905 à 1906, puis fonde sa première association : Idea. Elle divorce en 1908 et se remarie avec Paul Richard en avril 1910. Elle l'accompagne en 1914 à Pondichéry et rencontre Sri Aurobindo le 29 mars. Elle passe une première année à Pondichéry puis quatre ans au Japon avec Richard et revient définitivement près de Sri Aurobindo en 1920, via la Chine.

 

Lorsque Sri Aurobindo se retirera en 1926, il laissera à celle qu'il a commencé à appeler Mère la direction de l'Ashram de Sri Aurobindo, qu'il a fondé et qu'elle terminera d'organiser.

Elle meurt le 17 novembre 1973 à Pondicherry. Elle laisse derrière elle une œuvre écrite importante, notamment son journal (« l'Agenda de mère ») qui raconte son éprouvante percée au cœur de la matière, celle de son propre corps, pour donner naissance à ce qu'elle nomme « l'espèce nouvelle » ou « la vie sans mort ».

 

L'un de ses disciples Satprem complète cette œuvre étonnante par de nombreux ouvrages dont « la genèse du surhomme » et « Le mental des cellules ». Satprem n'est néanmoins pas reconnu par la majorité des disciples, en particulier les plus anciens. Il s'est en effet auto-proclamé "plus proche disciple et confident" et est accusé par l'Ashram de tourner à sa guise les écrits de Mère. Satprem a été exclu de l'Ashram peu après la mort de Mère.

Planned as an international experimental township, Auroville was inspired by the evolutionary vision of Sri Aurobindo and founded by Mirra Alfassa, known as the Mother.

Auroville was inaugurated on February 28, 1968 in a ceremony attended by representatives from 124 nations and all the states of India. In a gesture symbolic of human unity, a boy and a girl from each nation and state poured a handful of soil from their homeland into a lotus-shaped marble urn near the center of the city-to-be.

Auroville has been endorsed by three resolutions of the UNESCO general assembly and recognized as an international trust by a unique Parliamentary Act of the Indian Government.

 

Auroville welcomes people from all parts of the world to live together and explore cultural, educational, scientific, spiritual, and other pursuits in accordance with the Auroville Charter.

E.mail: ltepper (at) indra.com

 

Les 40 ans d'Auroville - Le 10 octobre 2008, la Cité Internationale d’Auroville a célébré ses 40 ans, l’une des rares villes expérimentales des années 70. Célébration par l’UNESCO des 40 ans d’Auroville, La ville communautaire, créée en 1968 par une Française, héberge aujourd'hui 1.800 adeptes, à la recherche d'une vie différente. La cité de l'Aurore est située à une dizaine de kilomètres au nord de Pondichéry dans le Tamil Nadu en Inde. Cette ville a été créée par Mirra Alfassa (Mirra Richard), plus connue sous le nom de La Mère, compagne spirituelle de Sri Aurobindo, penseur indien de l’homme nouveau. Elle a pour vocation d'être « le lieu d'une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités ». Si la communauté ne comptait que trois cent habitants à sa création, ils sont aujourd'hui plus de 2 000, avec une grosse minorité d'indiens, 15 % de français, 13 % d'allemands, 5 % d'italiens et 4 % de hollandais. Toutes les infrastructures d'Auroville sont basées sur des énergies renouvelables et le village compte pas moins de 170 entreprises.

http://auroville.org/ 

Earth Auroville

http://www.earth-auroville.com/ 

Auroville video

http://vodeotv.blogs.com/pourvous/2008/03/auroville-a-40.html 

 

Utopies tendances - Dans le domaine utopique, il semble exister une sorte de tension entre 2 tendances: celle de vouloir changer l'homme et celle de changer son environnement. Les utopies totalitaires sont facilement tentés par le fait de refaçonner l'homme jusque dans ses fondations pour que l'individu, le parti, l'état et la vie dans son ensemble fusionnent dans une sorte de tout cohérent. D'autres démarches comme celle du Corbusier consiste à vouloir changer la vie humaine par de nouveaux rapports sociaux induits par une architecture moins individualiste et plus communautaire. Auroville semble être une sorte d'hybridation totale entre les 2 démarches à tel point que l'on ne sait plus trop ou l'on en est...

http://betanoia.blogspot.com/2008/10/auroville-ou-la-faillite-dune-lutopie.html 

 

Précédente Accueil Remonter Suivante

up

 Contact pour envoyer votre contribution:  < lreyam <(at)> gmail.com >
(fichiers word, pdf, , textes, images, vidéos, références, contacts, bibliographie, lien ... ) Précisez bien la page (titre, dossier, adresse URL via "Propriétés" dans votre navigateur)
 

up