http://www.habiter-autrement.org   >  News

Tendances

 
 

Précédente Accueil Remonter Suivante

03-05-2016

 

Le logement : outil de cohésion sociale

Colloque européen à Liège ( Belgique ) 
24 et 25 septembre 2001

http://mrw.wallonie.be/

Atelier n° 1 : L'accès au logement

L'accès au logement est la capacité donnée à un ménage de se loger dans des conditions décentes. Donner un logement approprié à tous est un objectif des politiques de cohésion sociale. Il peut se décliner soit par une augmentation de l'offre de logements abordables, soit par des dispositifs ou des mesures réglementaires visant à solvabiliser la demande des ménages à faibles revenus.

L'atelier n° 1 est consacré aux pratiques qui visent une meilleure adéquation de l'offre et de la demande de logements, tant dans le secteur acquisitif que locatif.
Il mettra l'accent sur des modes alternatifs d'accès à la propriété, sur les possibilités de transposer des expériences efficaces dans d'autres pays, sur les mesures susceptibles d'accroître le parc locatif, etc.

Seront abordés les pratiques de socialisation du parc privé (agences immobilières sociales…) et le développement de nouveaux produits-logements pour répondre à des besoins spécifiques. Concernant ces derniers, on pense aux logements d'insertion, de transit, d'hébergement, d'urgence, etc.

 

Atelier n° 2 : L'accès au logement et l'intégration économique et sociale

La précarité est le plus souvent multidimensionnelle. Les difficultés d'accès au logement se cumulent avec les difficultés d'accès aux ressources économiques (précarité économique) et aux ressources sociales (activités civiles, services sociaux,…). On s'accorde pour reconnaître que l'obtention d'un emploi reste un facteur clef de l'intégration sociale et qu'il conditionne l'accès aux autres droits sociaux. Les orientations actuelles des politiques urbaines, en particulier les dispositifs appliqués dans les quartiers défavorisés, tentent de combiner des actions qui concernent tant l'amélioration et l'accès au logement que l'intégration économique et sociale.

Seront retenues les pratiques qui reposent sur des actions transversales visant à réinsérer économiquement des populations au travers de l'accès au logement ou à l'habitat. Améliorer le parc de logements et l'habitat nécessite un réel investissement. Certaines pratiques innovantes se développent en vue d'offrir une formation professionnelle et une rémunération aux publics précarisés en échange d'une amélioration du parc et d'un accès privilégié à celui-ci. Ces pratiques nécessitent le développement de partenariats. Les programmes logement/emploi, les pratiques d'auto-construction, les régies de quartier, etc, illustrent ces nouvelles orientations.

Le logement peut aussi servir d'appui au développement de comportements favorisant le " vivre ensemble " et d'une citoyenneté active. Des pratiques reposant sur la participation avec les habitants, dans l'optique de restaurer la cohésion sociale et/ou de mieux répondre aux besoins des habitants, se développent progressivement : expériences de participation à la conception des logements, participation des locataires dans la gestion des logements sociaux, autres expériences dans le secteur du logement privé, etc.

 

Atelier n° 3 : La restauration ou le maintien des liens sociaux

L'accompagnement social des personnes en état de précarité est une pratique de plus en plus souvent associée aux dispositifs d'accès au logement. Ceux-ci ne peuvent se limiter à l'accessibilité d'un point de vue financier mais doivent aussi veiller à ce que soit maintenu le lien parfois fragile entre les personnes précarisées et la structure sociale. C'est souvent à cette condition que le maintien dans les lieux peut être garanti.

L'atelier mettra l'accent sur l'ensemble des pratiques d'accompagnement social en faveur des occupants des logements sociaux ou privés : guidance sociale, services de médiation des dettes, pratiques se développant autour de nouveaux produits-logements (logement d'insertion, d'urgence, …), pédagogie de l'habiter, etc.

Seront aussi abordées des pratiques qui se développent en dehors ou à la marge des circuits institutionnels et qui proposent de nouveaux cadres d'action. Innover ne signifie pas toujours répondre de manière innovante aux objectifs reconnus et énoncés par les acteurs publics. Ces pratiques peuvent révéler l'émergence de nouveaux modes d'habiter, ou encore des stratégies d'adaptation aux carences des politiques publiques. Sont visés ici les petits projets présentant une philosophie propre (écologie, habitat communautaire), les nouveaux comportements des ménages (hébergement, co-location, intergénérationnel…), etc.

Membres du Comité scientifique du Colloque

GERON Ghislain Expert au Cabinet du Ministre DAERDEN
GOOSSENS Luc Professeur à l'Université d'Anvers
LAURENT Luc Directeur général du Fonds du Logement des Familles nombreuses de Wallonie
MERTENS Charles Inspecteur général de la Division du Logement - Région wallonne
MOREAU Henri Directeur des Affaires sociales à la Société wallonne du Logement
NOËL Françoise Directrice du Centre de Recherche Urbaine de l'Université Libre de Bruxelles
ROSENOER Alain Directeur général adjoint de la Société wallonne du Logement
SARLET Danielle Directrice générale de la Direction Générale de l'Aménagement du territoire, du Logement et du Patrimoine - Région wallonne
ZIMMER Pol Directeur du Service de Recherche à la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale

 

Précédente Accueil Remonter Suivante

up

 Contact pour apporter votre contribution:  : < lreyam <(at) >gmail.com> ....  Roland  Mayerl
(fichiers word, pdf, , textes, images, vidéos, références, contacts, bibliographie, lien ... )
 

up