http://www.habiter-autrement.org News >

Tendances


 


Précédente Accueil Remonter Suivante
 

   

Le modèle de "Dévelopment Alternatives Group" en Inde par Ashok Khosla

 

The power of unreasonable people: how social entrepreneurs create markets ...  John Elkington,Pamela Hartigan

 

Ashok Khosla - Une personnalité hors du commun

Creative Solutions for Society and Environment - Ashok Khosla’s day job is with the Development Alternatives Group, the premier social enterprise working on issues of sustainable development - Ashok Khosla is Chairman of the Development Alternatives Group, a consortium of social enterprises based in India whose mission is to create technologies, businesses and markets for large scale generation of sustainable livelihoods.

http://www.khosla.in/

 

Le modèle de "Development Alternatives Group" de Ashok Khosla

http://www.un.org/french/pubs/chronique/2003/numero1/0103p51.html

Tarahaat - Un projet holistic de développement autour de l'usage d'Internet

http://tarahaat.com/

---------------------------------------------------------

Development Alternatives

 

L'organisation Development Alternatives comprend trois groupes de services allant de la production à la commercialisation en passant par la sensibilisation et la promotion. Elle a pour mission d'offrir une alternative aux initiatives de développement qui manquent de cohérence, d'aller au-delà des frontières disciplinaires établies de manière artificielle dans les universités par des économistes pour qui le développement signifie microcrédit, de mettre en place une infrastructure ou de générer de l'énergie sur une grande échelle. Pour nous, le développement signifie tous ces aspects à la fois. On peut diviser les problèmes universels qui doivent être débattus en trois grands groupes. Nous les appelons les problèmes d'interface - l'interaction entre les individus et la nature, entre les individus et les machines et entre les individus entre eux.

../..

Ce sont essentiellement les idées, les problèmes et les concepts qui constituent la structure de notre organisation : l'environnement, la technologie, ainsi que les institutions et les politiques. Bien que nous menions des efforts importants dans chacun de ces domaines - en matière de conseils, de production ainsi que de commercialisation et de sensibilisation -, il est impératif de les regrouper. On ne peut pas concevoir des technologies sans avoir une connaissance approfondie des implications sur le plan écologique. En d'autres termes, il faut veiller à ce qu'elles soient en faveur du développement durable. Nous regroupons ensuite ces trois domaines en un seul produit final. Il peut s'agir par exemple de politiques. Notre approche en matière de promotion des politiques peut concerner le retrait des subventions, le système fiscal ou la création de nouveaux mécanismes financiers. Certaines de ces politiques s'adressent aux gouvernements, aux sociétés et parfois aux particuliers.

../..

Il nous faut mettre en place un système de gestion, envoyer des personnes dans les villages pour créer des entreprises locales. Nous avons compris que nous pouvons mettre le système en échec en adoptant les méthodes de Kentucky Fried Chicken et de McDonald's, en créant des franchises pour les entreprises locales. Ce sont les seules qui resteront dans la communauté, leur offrant les systèmes de support et l'accès au capital, les nouvelles technologies, le savoir-faire, la formation et la commercialisation des systèmes ainsi que l'image de marque. C'est une voie que nous devons essayer. Nous ne connaissons pas de programmes d'aide au développement formel qui soutiennent ce genre d'initiatives. Et nous le regrettons vivement car nous savons que cela peut marcher non seulement du point de vue théorique mais également du point de vue pratique. Ces entreprises fonctionnement, elles génèrent des revenus, elles se développent, se multiplient et recrutent des travailleurs. Il ne leur manque que les capitaux.

Pour contourner le problème, nous venons de lancer le projet TARAhaat. Nous avons décidé de faire une opération commerciale pour générer l'argent dont nous avons besoin. D'ailleurs, cela sert aussi notre cause car nous n'avons aucun problème dans le domaine de l'innovation mais, en revanche, nous en avons dans le domaine de l'expansion. Mais pour ce faire, il faut que nous adoptions une nouvelle approche commerciale, par le biais du projet TARAhaat, afin de trouver les moyens de former les populations rurales à Internet. Mais si, aujourd'hui, un paysan avait accès à Internet, il y naviguerait quelques heures et ne recommencerait pas l'expérience à moins d'être intéressé par les nouvelles ou un autre sujet bien précis.

Quel avantage les populations rurales peuvent-elles tirer d'Internet ? Il n'y a pratiquement aucune information utile pour elles. C'est pourquoi nous avons créé un site Internet appelé http://tarahaat.com/, qui répond à leurs besoins, sous une forme à laquelle elles peuvent accéder et dans une langue qu'elles comprennent. Ceux qui ne savent pas lire peuvent écouter les informations qui sont transmises oralement. Il y a donc des graphiques, des informations orales, trois langues — et bientôt 14 —, et on peut accéder à tout : commerce, gouvernance et messages électroniques, prendre connaissance de ses droits de citoyens, des soins de santé, etc.

http://www.un.org/french/pubs/chronique/2003/numero1/0103p51.html

 

Tara machines en Inde - dans le sens d'un centre des technologies appropriées - Building sustainable enterprises .... creating new markets - TARA Machines and Tech Services Private Limited is promoted by TARA, Society for Technology and Action for Rural Advancement; a social enterprise of the Development Alternatives Group.

http://taramachines.com/

 

Development Alternatives Group is to promote sustainable national development - The corporate strategy is to:

- Innovation, through design, development and dissemination of Appropriate technologies, Effective institutional systems, Environmental and resource management methods

- Sustainability, through commercially viable approaches

-Scalability, through partner organizations and networks

Development Alternatives : 111/9-Z, Kishangarh - Vasant Kunj - New Delhi - 110070

Tel : 91 (11) 2613-4103, 2689-0380 - Email : tara@@@devalt.org

http://www.devalt.org/

 

Tarahaat - L'internet en milieu rural

http://tarahaat.com/

 

Ashok Khosla - homme brillant et engagé auprès des siens et de la planète - Président de Development Alternatives du Groupe, un consortium d'entreprises sociales en Inde dont la mission est de créer des technologies, des entreprises et des marchés à grande échelle dans le cadre du développement durable - Creative Solutions for Society and Environment - Ashok Khosla’s day job is with the Development Alternatives Group, the premier social enterprise working on issues of sustainable development - Ashok Khosla is Chairman of the Development Alternatives Group, a consortium of social enterprises based in India whose mission is to create technologies, businesses and markets for large scale generation of sustainable livelihoods.

http://www.khosla.in/

Depuis plus de trois décennies, Ashok Khosla encourage la promotion d'alternatives pour le développement et la protection de l'environnement. Il est titulaire d'un doctorat en physique expérimentale obtenu à l'université d'Harvard où il a donné des cours sur l'environnement. Fondateur du Bureau de la planification et de la coordination du gouvernement indien, la première institution environnementale nationale dans un pays en développement, M. Khosla a été directeur du PNUE de 1976 à 1982. Il a créé INFOTERRA, le système mondial d'informations environnementales des Nations Unies. En 1983, il a fondé Development Alternatives, une société à but non lucratif qui associe les objectifs sociaux aux méthodes commerciales en créant des moyens d'existence durables pour des milliers de pauvres vivant dans les régions rurales et urbaines en Inde. Le 19 novembre 2002, il a reçu le prix Sasakawa pour l'environnement du PNUE, parrainé par la Nippon Foundation et fondé par Ryoichi Sasakawa (aujourd'hui décédé), qui, depuis 1984, est décerné chaque année aux personnes qui ont apporté des contributions remarquables à la gestion et à la protection de l'environnement à l'échelle mondiale

http://www.un.org/french/pubs/chronique/2003/numero1/0103p51.html

 

Video en anglais - interview de Ashok Khosla Film Visionnaires Planétaires - Guide de survie d'une Planète en péril - Un fil de Sylvie Van Brabant

http://www.earthkeepersthefilm.com/fr/tag/ashok-khosla/

Les 12 points majeurs relatifs aux problèmes environnementaux et aux pays en voie de développement (en) - How-Why - Contributions

http://www.khosla.in/newcontribution.aspx

 

The TARAgram YATRA - is an annual event that promises to be a milestone in a series of global multi-stakeholder consultation processes, leading up to Rio+20. Organised by

The Development Alternatives Group in partnership with Green Economy Coalition (GEC), the Ring Alliance of Policy Research Organisations, the International Institute for Environment and Development (IIED) and the Nehru Memorial Museum and Library, New Delhi.

http://www.taragramyatra.org/

The Schwab Foundation for Social Entrepreneurship provides unparalleled platforms at the regional and global level to highlight and advance leading models of sustainable social innovation. It identifies a select community of social entrepreneurs and engages it in shaping global, regional and industry agendas that improve the state of the world in close collaboration with the other stakeholders of the World Economic Forum.

http://www.schwabfound.org/sf/index.htm

 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Quelques autres références utiles :

 

Bonnes pratiques en Afrique - A view of Africa and Africans with a focus on entrepreneurship, innovation, technology, practical remedies and other self sustaining activities

http://timbuktuchronicles.blogspot.com/

 

Guide des innovations pour lutter contre la pauvreté de Daniel Schneider et Patrick Kohler - Éditeur : Favre - Date de publication : 10 novembre 2010 - 216 pages - Prix public : 9 €  -  ISBN-10: 2828911292 

 

Haïti: Et si on parlait tourisme, développement durable, création de richesses, industrie touristique? un secteur générateur de revenus

http://www.lenouvelliste.com/articleforprint.php?PubID=1&ArticleID=59281

Le développement durable comme facteur de création d'emplois au Burundi - Par René Manirakiza

Agriculture urbaine : Rosario, en Argentine, récolte les fruits de ses efforts - La ville s’était mise à la culture de jardins potagers pour traverser une crise économique. Aujourd’hui, elle fait figure de chef de file dans la promotion de l’agriculture urbaine. travaux de recherche financés par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et par le Programme de gestion urbaine (PGU) d’ONU-HABITAT - En cinq ans seulement, le programme — au départ un projet pilote — est devenu un modèle primé, reconnu dans toute la ville ainsi qu’un programme-phare pour les gouvernements municipaux en matière d’intégration et de promotion de l’agriculture urbaine

http://publicwebsite.idrc.ca/FR/Resources/Publications/Pages/ArticleDetails.aspx?PublicationID=4

http://publicwebsite.idrc.ca/FR/Resources/Publications/Pages/ArticleDetails.aspx?PublicationID=518

.... passe par la diffusion des savoir et des savoir-faire

L’accès internet à haut débit est un facteur clé de croissance et de création d’emplois dans les pays en développement, selon un nouveau rapport du Groupe de la Banque mondiale

lien

Impact des TICs dans dans un Monde de Plus en Plus Basé sur le Savoir

http://siteresources.worldbank.org/EXTIC4D/Resources/5870635-1242066347456/IC4D09_Overview_French.pdf

6ème Forum de Salbris : Quand le fait d'entreprendre participe au développement durable orienté emploi - lien

 

 

Précédente Accueil Remonter Suivante

up

 Contact pour envoyer votre contribution:  < lreyam <(at)> gmail.com >(fichiers word, pdf, , textes, images, vidéos, références, contacts, bibliographie, lien ... )Précisez bien la page (titre, dossier, adresse URL via "Propriétés" dans votre navigateur)
 
 Vos commentaires :

 





 

up