http://www.habiter-autrement.org News > Genre habitat 

Tendances


 

Précédente Accueil Remonter Suivante

   

THEME A: Planification urbaine / fiches 1 à 9

THEME B: Femmes architectes / fiches 10 à 16
THEME C: Habitat / fiches 17 à 25
THEME D: Sécurité / fiches 26 à 36
THEME E: Initiatives institutionnelles / fiches 37 à 46
THEME F: Connaissances / fiches 47 à 57
THEME G: Femmes dans les pays du Sud / fiches 58 à 66

------------------------------
THEME APlanification urbaine

01.
UN QUARTIER NEUF CONÇU PAR DES FEMMES
Schellerbroek - Pays-Bas

1. Objectifs

• Présenter et concrétiser les idées des femmes;

proposer de nouveaux types de logement et de nouveaux concepts en urbanisme.

2. Auteur de l'initiative et partenaires 

• La conseillère pour l'urbanisme et le logement de la commune de Zwolle, Margriet Meidertsma, la Fondation pour les expériences en matière de logement (SEV), le directeur de l'organisme de logements, Heero Meindersma, et Harkolien Meinsma, membre du VAC.

3. Date et durée de l'action 1992

4. Source de l'information

Contact - adresse correspondant

Municipality of Zwolle, Mrs I. van den Hoogen,

Menno van Coehoornsingel 16,

NL-8011 XA Zwolle

tel.: (31-38) 98 25 42

5. Rédacteur de la fiche Liesbeth Ottes (SEIROV/NIROV)

DESCRIPTION

• Schellerbroek est un quartier de la municipalité de Zwolle aux Pays-Bas qui a été imaginé et réalisé essentiellement par des femmes. Ce projet expérimental part du regard des femmes considéré comme critère essentiel pour la conception de cette nouvelle zone résidentielle.

Pour ce qui concerne l'environnement quotidien, les souhaits des futurs résidents ont été pris en compte dès le démarrage du projet .

Ce qui a permis par exemple:

- de promouvoir une mixité des fonctions à l'intérieur de la zone résidentielle dans laquelle peuvent se développer des activités de travail et de loisirs;

- de concevoir des parcs utilisés de manière intensive;

- de renforcer la sécurité urbaine que se soit à l'intérieur du quartier ou dans les liaisons avec les autres parties de la ville (ce point constitue un élément important du projet);

- de réaliser des logements flexibles adaptables à tous les types de ménages;

- de concevoir des maisons individuelles disposant de pièces supplémentaires en location dans lesquelles on peut effectuer un travail à domicile rémunéré, réaliser une garderie d'enfants ou développer toute autre activité.

 

 

02.

LES VILLES NOUVELLES - REUSSITE OU ECHEC?

Un colloque organisé par des femmes en Ecosse

1. Objectifs

• Examiner à partir d'un certain nombre de points de vue et d'expériences, comment l'urbanisme a pris en compte (ou commence à prendre en compte) les besoins des gens, et en particulier des femmes, qui vivent dans les nouvelles villes.

2. Auteur de l'initiative et partenaires 

• La commission permanente "femmes et urbanisme" de la branche écossaise de l'Institut royal d'urbanisme avec le soutien du West Lothian District Council.

3. Date et durée de l'action: Avril 1985

4. Source de l'information 

Contact - adresse correspondant

Eleonor Morris, University of Edinburgh, 7 Great Stuart Street,

Edinburgh EH3 7TP , Scotland - UK.

tel: (44-31) 225 47 63 fax: (44-31) 225 89 78

5. Rédacteur de la fiche: Roland Mayerl, Carole Christophe.

DESCRIPTION 

• Ce colloque, qui a eu lieu en Ecosse en 1985 et auquel participaient essentiellement des femmes, a réuni des urbanistes, des étudiantes en urbanisme et en architecture, des conseillères municipales et des représentantes de la profession.

Les objectifs généraux étaient:

- de susciter un échange d'idées et d'informations, de promouvoir un débat et de faire valoir les besoins spécifiques des femmes vivant dans les villes nouvelles auprès de ceux et celles qui se préoccupent d'urbanisme et des répercussions sur la qualité du cadre de vie;

- de se focaliser sur les aspects des problèmes urbains susceptibles de répondre aux besoins des femmes dans les villes nouvelles.

Le choix des nouvelles cités analysées reflète l'évolution des conceptions en urbanisme: Craigmillar à Edimbourg, Cumbernauld New Town et la zone G.E.A.R. à Glasgow. Les exposés ont été présentés par des oratrices d'origines diverses.

 

03.

A NEIGHBORHOOD DESIGNED BY WOMEN

Frauen-Werk-Stadt in Vienna, Austria

1. Objectifs

• Un projet de 350 appartements conçus par des femmes urbanistes et architectes prenant en compte les besoins des femmes au quotidien.

2. Auteur de l'initiative et partenaires:

• Le département municipal pour la promotion de la femme et la coordination des questions liées aux femmes, Vienne, Autriche.

3. Date et durée de l'action : 1993-1997

4. Source de l'information:

Contact - adresse correspondant 

• Le département municipal pour la promotion de la femme et la coordination des questions liées aux femmes, Vienne, Autriche.

5. Rédacteur de la fiche  Ursula Bauer

MA 57, Friedrich-Schmidt-Platz

A 1082 Wien

Austria

tel: (43-1) 4000 83614 fax: (43-1) 4000 9983511

DESCRIPTION 

• Environ 350 logements subventionnés seront construits dans une zone d'expansion urbaine de Vienne sous forme d'un ensemble d'immeubles à plusieurs nivaux. Le terrain de 2,3 hectares est situé dans le nord de l'agglomération à proximité d'une zone fortement urbanisée reliée au réseau de transports en commun.

La Ville de Vienne et la coopérative de construction du Syndicat des employés de l'administration ont été choisis comme maîtres d'ouvrage. Un groupe de jeunes femmes architectes, féministes, a été chargé de l'élaboration du cahier des charges du projet afin que celui-ci réponde bien aux besoins et desiderata des femmes.

La proposition d'aménagement global de Franziska Ullman a reçu l'assentiment de tous. Trois autres architectes, Gisela Podreka, Else Prochazka et Liselotte Peretti, ont été recommandées aux maîtres d'ouvrage pour la réalisation de bâtiments ponctuels.

Caractéristiques du projet:

- les liens entre l'intérieur et l'extérieur des bâtiments sont particulièrement bien traités;

- les cages d'escalier sont transparentes et bien éclairées afin de supprimer les zones

non sécurisantes susceptibles de faire peur aux femmes.

- Des "espaces de rangement" d'accès facile, qui sont généralement négligés par les architectes, tels que des endroits pour entreposer des bicyclettes ou des poussettes, sont situés au rez-de-chaussée. La blanchisserie est placée au dernier étage, le toit pouvant ainsi être utilisé pour étendre le linge et servir de point de communication entre les locataires.

- Des "espaces sociaux" ont été ménagés: en moyenne, il n'y a que quatre logements par étage, afin d'éviter l'anonymat et de favoriser les relations de voisinage. Les cages d'escalier sont également conçues pour être un lieu agréable où les locataires peuvent discuter entre eux.

- La sécurité est assurée par un garage souterrain avec une structure ouverte, éclairé par la lumière naturelle. Il se trouve sous les bâtiments et on peut y accéder par chaque escalier. Les box inoccupés pourront éventuellement servir de locaux destinés à des activités de loisir.

- Dans les appartements, une attention toute particulière a été accordée à la cuisine, la pièce où s'accomplit la majeure partie du travail ménager. Pratiquement tous les appartements disposent d'un espace ouvert individuel (terrasse ou balcon). Les futurs locataires auront leur mot à dire pour ce qui est de l'aménagement final de l'appartement.

- En ce qui concerne les infrastructures, le projet devra être équipé d'un jardin d'enfants, d'un cabinet médical, d'un centre de communications, d'un poste de police, et d'environ 800 m2 d'espaces commerciaux pour couvrir les besoins quotidiens.

04.

WOMEN ORIENTED HOUSING UNITS

IBA-Competition in Germany

 

1. Objectifs:

• Construction de 28 logements sociaux tenant compte des desiderat des femmes.

2. Auteur de l'initiative et partenaires :

• Concours international d'architecture de l'IBA - Internationale Bauausstellung

dénommé "Emscher Park".

3. Date et durée de l'action :

• Le projet a débuté en 1990 et les logements ont été livrés en 1994.

4. Source de l'information 

Contact - adresse correspondant :

IBA Emscher Park

Leithestr.

D - 45886 Gelsenkirchen

tel: (49-209) 17030

5. Rédacteur de la fiche :Ute Beik (FOPA)

05.

ENSEMBLE IMMOBILIER DESTINE AUX FEMMES Réhabilitation d'un hôpital aux Pays-Bas

 

1. Objectifs:

• Un ensemble résidentiel et commercial destiné aux femmes, accessible à toutes les bourses et géré par les habitantes.

2. Auteur de l'initiative et partenaires :

• Une femme est à l'origine du projet; le gros du travail a été effectué par le groupe d'action "Burgerziekenhuis voor Vrouwen" (BVV), qui est devenu par la suite une Fondation.

3. Date et durée de l'action :

• L'idée date de 1985; les bureaux et les logements ont été terminés en 1992.

4. Source de l'information 

Contact - adresse correspondant :

BVV (Brenda Tiddens) - Domselaerstraat 8, 1093 MA Amsterdam,

tel: (31-20) 693 23 09

5. Rédacteur de la fiche :Liesbeth Ottes (FOPA)

DESCRIPTION 

• En 1985, on a rendu public l'information selon laquelle un hôpital allait être transféré d'Amsterdam à Almere, une ville nouvelle dans la banlieue d'Amsterdam.

C'est alors qu'un groupe de femmes a saisi l'occasion pour demander la réhabilitation du bâtiment de l'hôpital, vieux d'une centaine d'années, en un centre résidentiel et commercial destiné aux femmes.

Elles réalisèrent les plans, demandèrent des subventions, élaborèrent une politique de relations publiques appropriée, prirent des contacts avec toutes les personnes concernées et effectuèrent une étude de faisabilité approfondie. Les espaces commerciaux du bâtiment étaient destinés aux femmes désireuses de créer de nouvelles sociétés,qui devaient toutefois être viables financièrement. Le projet comprend dans son ensemble 32 bureaux, 16 appartements et 2 ensembles de logements collectifs.

Au bout de quelques années, le comité d'action a été transformé en une fondation. L'hôpital a quitté le bâtiment en 1990 et les transformations se sont terminées en 1992. Une partie importante du bâtiment (environ 25%) est actuellement gérée par les femmes. Les habitantes paient les loyers à la municipalité, mais elles ont un pouvoir consultatif dans l'attribution des locaux. Les entreprises paient leurs loyers à la Fondation BVV, qui agit en tant que propriétaire social intermédiaire.

06.

VOYAGE MAGINAIRE DANS LA VILLE Un congrès à Vienne en 1994

 

1. Objectifs

• Imaginer l'environnement urbain où nous désirons vivre.

2. Auteur de l'initiative et partenaires :

• Heide Studer, du Groupe des Femmes Urbanistes de l'Université de l'agriculture, à Vienne, et Martina Schöberl, du PFIFF - Groupe Féministe de Planification Urbaine..

3. Date et durée de l'action :

• Dans le cadre du congrès ANAKONGA à Vienne le 30 octobre 1994.

4. Source de l'information

Contact - adresse correspondant :

Martina Schöberl, Haberlg. 62/8 - A-1160 Wien, Austria

fax: (43-22)2 402 18 40

Heide Studer, Schefferg. 23 - A-2340 Mödling, Austria

fax: (43-22)3 644 61 24

5. Rédacteur de la fiche :Martina Schöberl, Heide Studer

DESCRIPTION 

Nous avons déjà consacré de nombreuses réflexions à l'insécurité, aux passages sombres, aux quartiers louches, aux zones de la ville qui nous poussent à être constamment sur la défensive ey nous rendent apparemment vulnérables et donc constamment en demande de protection.

Très peu de nos exigences ont été prises en compte dans la planification urbaine. Cependant, nous ne voulons pas que la critique de cette planification par les hommes constitue le seul fondement d'une planification féministe. Il faut maintenant rêver des villes comportant des espaces publics où les femmes puissent évoluer en toute liberté.

L"atelier organisé à l'occasion de ce congrès a permis de constater que la visualisation de tels espaces de liberté permet de les imaginer et de les concrétiser plus facilement dans nos villes. Ce passage du rêve à la vie réelle est important pour les urbanistes car il s'agit d'éviter de s'arrêter à des utopies. L'atelier nous a permis en tout cas de réfléchir à nos villes imaginaires.

 

07.

HOUSING WITHOUT CARS

1. Objectifs:

• La réalisation d'un quartier sans voiture individuelle.

2. Auteur de l'initiative et partenaires:

• Les sociologues Burwitz, Koch, Krämer-Badoni de l'université de Brême et Michael Glotz-Richter, du service pour la protection de l'environnement et le développement de la ville de Brême.

3. Date et durée de l'action : Depuis le printemps 1992.

4. Source de l'information 

Contact - adresse correspondant:

Wolfgang Münst (Hrsg.), Stadt statt Autos.

Neue städtebauliche Qualität mit weniger Autos, p 61-77.

Fakultät für Soziologie, Projekt Autofreie Stadt, Universität Bremen.

D-28205 Bremen

5. Rédacteur de la fiche :Ute Beik (FOPA)

 

DESCRIPTION 

• Le projet "vivre sans voiture" (individuelle) consiste dans la réalisation d'un quartier de 250

logements dans lequel les habitants décident d'habiter loin des voitures. Les frais relatifs à l'information des habitants avant et pendant la conception du quartier sont financés par le service pour la protection de l'environnement et le développement de la ville et le programme européen de "Villes sans voitures".

Le projet doit atteindre les objectifs suivants:

- réduction du bruit de la circulation;

- meilleure qualité de l'air;

- les enfants peuvent à nouveau jouer devant les maisons;

- réduction des besoins en terrain (on ne construit pas de routes mais seulement des chemins carrossables de 2,5 à 3 m de large, pour les bennes à ordures et les camions des pompiers);

- réduction des coûts de construction (entre 3 et 10% de la somme totale);

- renforcement du sentiment de solidarité (par l'existence d'un objectif commun et la participation des habitants à sa réalisation);

- bilan écologique positif (le "co-voiturage" réduit de 17% le recours à la voiture individuelle, d'où des économies d'énergie, des réduction d'émissions de CO2, etc.)

 

08.

PROJET DE REVITALISATION D'UN QUARTIER DU POINT DE VUE DES FEMMES

1. Objectifs:

• Participation des femmes à la rénovation d'un quartier.

2. Auteur de l'initiative et partenaires : FOPA [an organization of Women Planners and Architects in Dortmund in Germany]

(FOPA = Feminististische Organisation Planerinnen und Achitektinnen)

3. Date et durée de l'action :  De 1992 à août 1994.

4. Source de l'information 

Contact - adresse correspondant:

Marita Grot, FOPA e.V.

Adlerstr. 81

D - 44137 Dortmund

tel: (49-231) 14 33 29 fax: (49-231) 16 21 74

5. Rédacteur de la fiche :Ute Beik (FOPA)

DESCRIPTION

• Un projet de "revitalisation d'un quartier du point de vue des femmes" basé sur la participation des habitantes est en cours depuis 1992 à Hagen-Vorhalle. Ce quartier de 12 200 habitants est caractérisé par une population jeune avec un pourcentage élevé d'enfants et d'étrangers. Le projet est financé par le ministère pour le développement de la ville et des transports ainsi que par le ministère pour l'égalité des chances de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ainsi que par la ville de Hagen.

Un local servant de lieu de rencontre pour les femmes intéressées au projet a été aménagé dans le cadre de cette action. Les animatrices en sont une urbaniste de FOPA et une assistante sociale. Ce local est également utilisé pour des cours de formations permanente destinés aux femmes.

Pendant deux ans, les habitantes de Vorhalle ont abordé les thèmes suivants:

- trafic et sécurité sur le chemin de l'école;

- sécurité dans les espaces publics;

- conception et aménagement des espaces publics du point de vue des femmes;

- services de proximité et emploi;

- logement.

Les propositions des femmes ont été prises en compte pour la réalisation de plans d'aménagement qui ont été soumis à l'administration communale. La phase de réalisation devrait débuter en mai 1994.

 

09.

PARTICIPATION DES HABITANTS Proposition alternative pour la réhabilitation d'un quartier de réfugiés à Thèbes

1. Objectifs:

• Réhabiliation d'un quartierà Thèbes avec la participation des habitants de manière à répondre aux besoins des femmes notamment et à préserver l'identité des lieux et les liens de solidarité existants.

2. Auteur de l'initiative et partenaires :

• La Commune de Thèbes, l'Entreprise locale de développement culturel et urbain de la ville de Thèbes (LECBDT), programme co-financé par la Communauté Européenne.

3. Date et durée de l'action :Depuis 1984.

4. Source de l'information 

Contact - adresse correspondant :

Annie Vrychea, PRAXIS

Gioni 8

GR - Athens 11742

tel : (30-1) 92 28 222 fax: (30-1) 92 28 234

5. Rédacteur de la fiche :Annie Vrychea

 

DESCRIPTION 

• Le programme concerne le vieux quartier des réfugiés de Thèbes, en Grèce.

Ce secteur présente tous les indices d'une dégradation générale, mais en même temps la population a une histoire commune et les relations sociales sont intenses. Par exemple, les femmes se sont appropriées une partie de l'espace public en effectuant les travaux ménagers dans la cour ou dans la rue.

Les femmes ont ainsi modifié le rapport traditionnel existant entre l'espace privé et l'espace public (qui correspond à l'affectation traditionnelle de l'espace urbain entre les hommes et les femmes). Elles échappent aussi à l'enfermement au foyer et à la rareté des contacts qui en était le corollaire.

Le projet prévoit de faire participer les femmes à la réhabilitation du quartier par le biais de comités, de coopératives et par l'organisation de programmes de formation leur permettant de prendre en charge tous les services commerciaux et sociaux du quartier.

 

-------------------------------------------------

Etude soutenue par la Commission Européenne en 1994 - 1995

ContactRoland Mayerl  Email: lreyam  (at)  gmail.com

http://habiter-autrement.org/22_sex/genre_ca.htm

Précédente Accueil Remonter Suivante

up