http://www.habiter-autrement.org News > Squat

Tendances


 

Précédente Accueil Remonter Suivante

18-12-2014  

Occupation d'une église par les sans-papiers

NOUVELLES DU FRONT SANS-PAPIERS...

Nouvelles du front sans-papiers

http://servirlepeuple.over-blog.com/article-nouvelles-du-front-sans-papiers-38830134.html 

 

Belgique

Église du Béguinage, l'occupation continue

Après la publication de la circulaire gouvernementale, le 15 décembre dernier (ndlr : vois AL214), les occupants de l'église du Béguinage ont décidé de maintenir l'occupation et les actions puisque le texte du Ministère de l'intérieur ne changeait rien à la politique gouvernementale et que nos exigences n'étaient pas rencontrées.

Le Mouvement National pour la régularisation des réfugiés et des sans-papiers a soutenu cette décision et a considéré que l'occupation du Béguinage devait servir de repère aux sans-papiers.

 

Les porte-paroles des autres églises et édifices occupés en Belgique ont déclaré devant la presse, début janvier, que les occupations devaient s'arrêter, créant ainsi un fossé entre la base des sans-papiers qui souhaitaient suivre l'exemple de Bruxelles et donc maintenir les occupations. Ces porte-paroles, souvent avec leurs papiers, ont tenté de monter un groupe qu'ils ont nommé Coordination nationale des sans-papiers avec comme stratégie l'évacuation des églises, laissant ainsi les sans-papiers qui résistaient dans les églises dans le désespoir.

Les occupants de l'église du Béguinage dénoncent cette manière de créer un "squat" pour des gens qui tentent de faire du commerce politique sur le dos des sans-papiers et considèrent qu'une réelle coordination ne se fait qu'avec les délégués désignés par les sans-papiers qui occupent les églises, dans le but de s'organiser au niveau national pour obtenir une régularisation, de tous les sans-papiers.

 

Pour l'instant, il n'y a pas de coordination crédible en Belgique.

Les occupants du Béguinage ont achevé leur structuration interne et comptent dorénavant lancer un plan d'actions intense en vue d'une régularisation massive et sans con-dition des sans-papiers.

Nous soutenons tous les sans-papiers qui occupent quelque lieu que ce soit et nous comptons créer avec eux une coordination sérieuse en vue de mieux organiser et structurer notre lutte.

Nous continuons notre combat, en voulant étendre le mouvement. Une occupation partielle (une quinzaine de sans-papiers) débutera le 1er mars à l'Université Libre de Bruxelles, pour trois semaines, afin de mobiliser les étudiants. Une marche nationale des sans-papiers est organisée pour le dimanche 28 mars à Bruxelles.

Notre lutte continue ! Nous sommes déterminés à obtenir la régularisation de tous les sans-papiers.

 

Comité de Coordination des sans-papiers
Le 18 février 1999
Antoine Kalubi 
Mohammed Chouitari

 

 

Précédente Accueil Remonter Suivante

up

 Contact pour envoyer votre contribution:  <  <  lreyam <@@@> gmail.com    > >  R. Mayerl
(fichiers word, pdf, , textes, images, vidéos, références, contacts, bibliographie, lien ... )
Précisez bien la page (titre, dossier, adresse URL via "Propriétés" dans votre navigateur)
 

up