http://www.habiter-autrement.orgNews  

Home Page - Habiter-Autrement


 

Précédente Accueil Remonter Suivante

Mise à jour : 29-08-2017 - Promouvoir le concept d'écovillage en Afrique - Ecovillage Movement in Africa

 

Transporter les personnes et les biens

favorisant les échanges et les mises en réseau

L'Afrique rurale a un problème de transport. Souvent, il n'y en a pas du tout. Les enfants marchent pendant des heures pour se rendre à l'école et arrivent tellement fatigués qu'il leur est difficile d'apprendre. Les familles font de longues marches pour se rendre au marché, et ne peuvent acheter que ce qu'elles peuvent rapporter à pied à la maison..

C'est ici que le vélo fait son entrée. Le vélo est la solution la plus rapide et la plus accessible pour répondre au problème de transport rural. Un vélo peut réduire le temps de trajet d'un écolier de 75% et quintupler la capacité de transport d'une personne.

 

En Afrique subsaharienne, le transport dans la plupart des villages consiste encore pour de nombreuses personnes (surtout les femmes) à marcher et à porter les charges sur la tête. Entre la marche/chargement sur la tête et les grands moyens de transport motorisés, il y a tout un éventail de moyens intermédiaires de transport. Ceux-ci permettent des capacités de transport accrues et réduisent la pénibilité à un coût relativement bas, ce qui permet de résoudre les problèmes de transport local. Les solutions de transport local sont notamment les brouettes, les chariots à main, les bicyclettes, les tricycles, les véhicules à traction animale, les motos et les remorques tirées par des motoculteurs. La promotion des moyens intermédiaires de transport a eu des résultats variés. Les exemples (en Mauritanie, au Sri Lanka, en Tanzanie et en Zambie) montrent à la fois l’efficacité et le manque de succès de la promotion de ces moyens intermédiaires de transport par des projets, des organisations non gouvernementales, le secteur privé (formel et informel) et des échanges entre individus. La plupart des technologies de transport asiatiques ont été promues par le secteur privé. Les bicyclettes et les ânes se sont surtout répandus en Afrique par le biais du secteur privé et de la promotion entre usagers. La diffusion informelle peut être rapide et efficace, mais la distribution inégale des technologies existantes de transport illustre son manque de fiabilité. Source

 

----------------------------------------------------

Transports pour le développement rural

----------------------------------------------------

Moyens de transport locaux pour le développement rural - Sans transports, les efforts se soldent par peu de résultats - Des transports efficaces augmentent la productivité des ménages, stimulent la production agricole et facilitent l’accès aux marchés

http://www.networkhaiti.com/resource/transportation/route_moyen_de_transport_rural_50.pdf

Succès et échecs de divers moyens de transports - monde-rural-Solutions-Acteurs-exemples et contre exemples

PDF à télécharger site de la Banque Mondiale

 

Ce sont les femmes qui, en Afrique rurale, assument la plus grande part des corvées de portage et il faut commencer d’abord par comprendre leurs habitudes en matière de transport si l’on veut réduire le poids de ces corvées - Une étude de cas sur le rôle des femmes dans le transport rural - L’accès aux sources d’approvisionnement pour les besoins domestique - Christina Malmberg Calvo 1994 - Les besoins en eau et en bois de chauffage constituent la plus grande part des corvées de transport - L’allégement des corvées de transport assignées aux femmes africaines des zones rurales leur permettra de consacrer temps et efforts à des activités plus productives ou socialement plus bénéfiques.
https://www.ssatp.org/sites/

La marche à pied et le portage prédominent dans les régions les plus pauvres. Le transport est alors une activité qui demande beaucoup d’efforts pour peu de résultats. La meilleure façon d’économiser l’énergie et de ne pas contribuer au changement climatique est de ne pas utiliser de « services modernes », en particulier les transports motorisés… Mais, sans possibilité de déplacer les personnes et les biens, tout développement humain et économique est impossible. L’absence d’infrastructures et de moyens de transport en milieu rural, tout particulièrement en Afrique subsaharienne, constitue un obstacle au développement. Toutefois, il ne faut pas se concentrer uniquement sur les infrastructures et les véhicules motorisés pour mener une politique de transport. En analysant les « besoins » en déplacements des populations rurales, on peut faire émerger des solutions efficaces qui contribuent à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Ces solutions aux coûts économique et environnemental acceptables, peuvent être mises en œuvre à court terme et permettre un accroissement rapide des conditions de vie des populations.
http://base.d-p-h.info/fr/fiches/dph/fiche-dph-8751.html

par :

Global Chance est une association de scientifiques et d’experts partageant la conviction qu’un développement mondial plus équilibré peut et doit résulter de la prise de conscience croissante des menaces qui pèsent sur l’environnement global
http://www.global-chance.org/

 

Congo - Acquisition de 37 motos et 80 vélos pour le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural dans le cadre de la campagne de relance agricole 2012-2013.

 

Forum International pour le Transport Rural et le Développement (FITRD)

MELI MELI Vivien  .... melvivien_03@yahoo.fr Tel : (+237) 961 04 80

Sociologue, Attaché d’Enseignement et de Recherche  - Université de Dschang, Faculté des Lettres et Sciences Humaines  - BP : 49 Dschang-Cameroun

 « Femmes « Bayam Salam » et insécurités routières rurales au Cameroun »

Source

 

Le métier de Bayam Salam, ou -et en terme statistique- des femmes Bayam Salam, est une activité économique  commerciale informel particulièrement émergente et prometteuse pour les classes sociales défavorisées (les  femmes, les jeunes, les orphelins, bref les pauvres) au Cameroun. Il consiste en l’achat des produits vivriers,  (secs et/ou frais) en zones rurales et leur revente en milieux urbains proches ou lointains. Les trajets MboudaBagam-Mbouda (7Km) ou Mbouda-Galim-Mbouda (14Km) n’en sont que des illustrations. C’est une activité,  fortement dépendante du transport rural. Ce dernier, se prête par ailleurs à diverses formes de contradictions et  d’incertitudes qui causent et renforcent les insécurités des femmes en général et des femmes Bayam Salam en  particulier. Or cette activité leur permet de redresser la courbe du rapport de force et de domination social  masculin dont elles sont victimes. Ces pesanteurs routières qui maintiennent la femme en situation d’infériorité  sont liées à plusieurs paramètres interdépendants. D’abord, la qualité et la quantité de la route : les routes  rurales, en terre, étroites et non matérialisées, sont très glissantes en saison pluvieuse, -limitant ainsi la mobilité  des femmes Bayam Salam- et poussiéreuses en saison sèche. Ensuite, la qualité et la quantité des moyens, des  modes et des réalités de transport rural : les principaux moyens de transport sont les « Dynas » (pick-up) les  « DX » (taxis-brousse) et les motos. Le mode de transport est davantage mixte. Le transport rural est par ailleurs  mal connu, voire méconnu et négligé par les pouvoirs publics et c’est ce qui lui vaut son ses insuffisances  d’organisations et son opérationnalité clandestine au Cameroun. Enfin, la qualité et la quantité des interactions et  des attitudes des acteurs de contrôle des transports, de prévention et d’entretien routier : sont davantage  véreuses et se traduisent par le monnayage routier exacerbé, les soustrayant de l’effectivité de leurs actions de  sécurisation routière.

 Ces impondérables du transport rural ont pour conséquence, la quantité des moyens de  transport limitée, la mauvaise qualité des transports (les surcharges, la mixité de transport, la qualité des  transporteurs, la qualité des moyens de transport, etc.), l’insécurité économique sociale et sanitaire notamment  du risque d’infection au Vih/Ssida et l’insécurité des biens et des personnes physiques. Face à ces incertitudes,  les femmes Bayam Salam ne sont pas indifférentes, ni passives, elles développent des stratégies et mettent en  œuvre des pratiques pour se maintenir et accroître leur sécurité sociale et routière. Il s’agit en l’occurrence de la  mixité des modes de transport, de la variabilité des marchandises, du stockage des marchandises, de la  solidarité de corps agissante et de la contribution aux travaux communautaires d’entretien routier rural. Mais des  actions durables peuvent être entreprises sous formes de recommandations à cette étude qualitative. Elles se  résument ainsi : l’institutionnalisation publique intégrée et participative du transport rural, l’effectivité des actions  des différentes parties prenantes au transport rural. Par ailleurs, de façon transversale la nécessité des travaux  de recherche sur le transport rural en général.

 

Infrastructures-commercialisation-Produits vivriers de base au Benin-2010
http://www.capod.org/IMG/pdf/Infrastructures-commercialisation.pdf 

 

Commercialiser des solutions innovantes pour la base de la pyramide  - mars 2013
15 pionniers mondiaux remettent en question  les approches de vente et de marketing
conventionnelles pour répondre aux attentes  des populations les plus pauvres

Document PDF

Hystra est une société de conseil internationale qui travaille aux côtés de pionniers des secteurs commercial et social pour concevoir et mettre en œuvre des stratégies hybrides
et des modèles économiques innovants, à la fois rentables, apportant des réponses aux
problèmes sociaux et environnementaux et ayant le potentiel de passer à grande échelle
Pour plus d’informations et pour télécharger les rapports Hystra sur l’accès à l’énergie pour le BoP (Access to Energy for the BoP), l’accès à l’eau potable pour le BoP (Access to Safe water for the BoP) et les TIC pour le développement (Leveraging ICT for the BoP), visitez
www.hystra.com
Parrainé par:
Bill & Melinda Gates foundatio,
Children Investment Fund Foundation
Shell Foundation

 

----------------------------------------------------

Se déplacer en vélo - créer un  atelier

----------------------------------------------------

Atelier, vente, locations, réparations, créations de prototypes, formations, création d'emplois, piste cyclable pour l'entraînement des jeunes

 

L’association « Vélos pour l’Afrique » exporte des vélos de bonne qualité et en bon état dans des pays africains. Ils sont ensuite revendus dans des coopératives à moindre coût. «Vélos pour l'Afrique» table sur des impulsions durables. Par notre engagement, nous contribuons à l'amélioration du bilan écologique, nous encourageons la microéconomie et facilitons l'intégration professionnelle et sociale. Recycling-Werkstätten
Waldeggstrasse 27 3097 Liebefeld
http://www.velospourlafrique.ch/

Un vélo pour l’afrique – 500 vélos pour l’Afrique chaque année
http://nethumanitaires.wordpress.com/2009/02/23/un-velo-pour-lafrique-500-velos-pour-lafrique-chaque-annee/
Team MTN-Qhubeka et World Bicycle Relief travaillent ensemble pour apporter ces vélos dans les milieux ruraux de l'Afrique subsaharienne, où l'accès aux moyens de transport peut changer le destin d'un enfant, d'une famille, d'un village.
http://www.trekbikes.com/be/fr/stories/2013/03/bicycle_relief

World Bicycle Relief, a conçu le vélo Buffalo et administre les programmes Arbres contre Vélos et Détritus contre Vélos, et pour l'engagement de Qhubeka, qui a fourni plus de 40 000 vélos pour les enfants dans le besoin, à ce jour.
http://qhubeka.org/

 

Inventez un vélo pour l’Afrique - "Un vélo peut faire une différence dans ce monde", assure Wiki bike. Cette plateforme en ligne, créée par l’association néerlandaise Cycling out of Poverty, propose aux internautes d’inventer des vélos afin de lutter contre la pauvreté en Afrique.

CooP-Africa, Cycling out of Poverty, is a charity that supports small entrepreneurs, students and health workers in Africa by giving access to bicycles. A bicycle plays a major role in enabling African people to improve their access to income generation, education and health care. With local partner organisations in Burkina Faso, Uganda, Kenya and Rwanda, CooP-Africa makes innovative bicycle designs available and provides bicycles on credit.
http://coop-africa.org/

COOP-Afrique, sortir de la pauvreté grâce au vélo, est un organisme de bienfaisance qui soutient les petits entrepreneurs, les étudiants et les travailleurs de la santé en Afrique en donnant accès à des bicyclettes. Un vélo joue un rôle majeur en permettant aux populations africaines à améliorer leur accès aux activités génératrices de revenus, l'éducation et les soins de santé. Avec des organisations partenaires locales au Burkina Faso, l'Ouganda, le Kenya et le Rwanda, COOP-Afrique fait conceptions de vélos innovants disponibles et propose des vélos à crédit.
http://coop-africa.org/

BIKE4SCHOOL - Education - écoles
L'accès à l'éducation a tout à voir avec la façon dont les jeunes se déplacent de la maison à l'école. Beaucoup d'enfants africains vont à pied à l'école, raison pour laquelle ils arrivent à l'école fatigués, ce qui rend difficile de se concentrer en classe. En outre, la temps de marche pour aller à l'école fait qu'il est difficile pour les enfants de combiner les tâches domestiques avec le travail scolaire, ce qui provoque souvent l'abandon scolaire précoce (surtout pour les filles). Un vélo fait qu'il est possible pour les jeunes et les enseignants d'obtenir un meilleur rendement scolaire.
http://coop-africa.org/en/our-work/bike4school

 

"Gebana Afrique" à Ougadougou, Burkina Faso
Grâce au partenariat entre "Gebana Afrique" et «Vélos pour l'Afrique», plus de 8'000 vélos recyclés sont déjà en service au Burkina Faso. Ils représentent un moyen de transport et de déplacement économique pour les producteurs de mangues et de noix de cajou ainsi que pour la population locale. Ces vélos servent d'une part de prime Fairtrade pour les producteurs ; d'autre part, ils sont vendus sur le marché aux vélos de Ouagadougou ou dans les régions rurales du Burkina Faso par des petits commerçants. Toutes ces activités autour du vélo améliorent la qualité de vie des paysans, des marchands de vélos et de la population toute entière.
www.gebana.ch 
http://www.velospourlafrique.ch/vpa/Partenaire_dans_le_Sud.php

Vijana Bicycle Center (VBC) à Nshamba, Tanzanie
Depuis 2011, le VBC offre des places d'apprentissage aux orphelins du sida et travaille à la mise sur pied d'un centre d'intérêt autour du vélo. L'atelier vélo de VBC révise et contrôle les vélos en provenance de Suisse et assure un service de réparation. 3 containers contenant au total 1'300 vélos ont déjà été livrés en Tanzanie. Ils sont vendus dans le magasin VBC ou commercialisés auprès de la population par des agents. Les recettes ne sont pas uniquement réinvesties dans l'entreprise, elles sont aussi versées dans un fonds de solidarité pour les frais d'écolage, les séjours à l'hôpital ou pour d'autres programmes sociaux destinés aux adolescents en situation difficile. VBC a mis sur pied un programme de vélos pour les écoliers/ères, à des conditions particulièrement avantageuses. VBC est un projet pilote dont le but est d'établir un modèle d'entreprise de caractère social et durable pour la commercialisation de vélos et la formation de la jeunesse.

Eritrean National War Disabled Veterans Association (ENWDVA) et National Confederation of Eritrean Workers (NCEW) région Gash Barka, Erythrée
En coopération avec l'Entraide Protestante Suisse (EPER), «Vélos pour l'Afrique» livre des vélos et des pièces de rechange au ENWDVA ainsi qu'à NCEW. A ce jour, nos partenaires locaux ont mis à disposition 6'000 vélos à des conditions avantageuses à des membres choisis de ENWDVA et de NCEW. Ces deux organisations opèrent dans le cadre d'un modèle d'entreprise social avec les vélos. Les revenus générés constituent une contribution à l'autofinancement de projets pour leurs propres membres (conseils, cours, formation continue), ainsi par exemple celui de l'alimentation du fonds de microfinance pour femmes ou encore de l'aide aux personnes s'occupant de personnes handicapées à leur domicile. www.heks.ch 

Bittaye Ngary Enterprise à Banjul, Gambie
La coopération avec Bittaye Ngary Enterprise est pour «Vélos pour l'Afrique» l'exemple type d'un modèle d'affaires pour PME qui fonctionne. Depuis la première livraison par container à fin 2009, nos collaborateurs locaux ont déjà assemblé et révisé plus de 4'000 vélos. Ces vélos sont ensuite vendus à des conditions avantageuses à la population, soit directement ou à travers un réseau de distribution national de petits revendeurs. Un petit atelier offrant des places de formation pour les élèves de l'école technique de Banjul et pour les réparateurs locaux de vélos est planifié pour 2013.

 

Vélos Buffalo - En 2005, World Bicycle Relief s’installe à Lusaka. Cette ONG fondée par deux Américains commercialise le Buffalo, un vélo tout terrain très solide, capable de transporter de lourdes charges. Ce vélo est parfaitement adapté aux chemins cabossés des campagnes zambiennes et change la vie de nombreux zambiens.
http://future.arte.tv/fr/sujet/de-nouvelles-perspectives-pour-lafrique#article-anchor-2726
World Bicycle Relief
http://worldbicyclerelief.org/
Video - Dave Neiswander - World Bicycle Relief
World Bicycle Relief: CNN International, The Power of Two Wheels
http://www.youtube.com/watch?v=Otn6RvZdV-Y

 

Des vélos pour l’Afrique
“Des vélos qui changent des vies”, c’est par cette phrase que le visiteur est accueilli sur le site de Re~Cycle, une organisation active dans le domaine de la coopération au développement. Celle-ci collecte les vélos que les Britanniques n’utilisent plus et les transporte en Afrique.

L’idée sur laquelle repose l’organisation est toute simple : “En Grande-Bretagne, des millions de vélos sont jetés ou sont abandonnés dans des garages, tandis que de nombreuses personnes en Afrique n’ont accès à aucun moyen de transport. La marche peut prendre à 4 heures par jour (collecte de l’eau, trajet vers l’école). Cette charge peut paralyser une famille, ce qui entrave le travail et les possibilités d’éducation. Le vélo permet de réduire la durée des trajets, tout en permettant de transporter des passagers et même de lourdes charges.” Partant de ce constat, l’organisation se charge donc de récupérer les vélos britanniques usagés, les remettre en état si nécessaire, et les envoyer en Afrique. À ce jour, ce sont ainsi plus de 30.000 vélos qui ont ainsi été expédiés dans plus de quatorze pays.

Sur place, l’organisation travaille avec différents partenaires. Ainsi, en Sierra Leone, les vélos servent de moyen de communication : disséminés dans les villages autour d’un dispensaire, ils permettent aux habitants de rejoindre celui-ci rapidement pour faire appel à une ambulance lorsque c’est nécessaire. Au Kenya, les bicyclettes sont mises à disposition d’une association qui aide les enfants des rues, afin de permettre à ceux-ci de trouver un emploi.

Lors du réassemblage des vélos, certaines pièces “de rebut” subsistent. À partir de celles-ci, l’association a donc créé un modèle de remorque très simple mais robuste, permettant de transporter des charges jusqu’à 100 kg. De même, des partenaires africains de l’organisation ont mis au point le Xtrabike, un vélo qui permet de répondre à des déplacements typiquement effectués sur le continent : transporter de l’eau, des denrées alimentaires, des marchandises, etc. Re~Cycle en vend une version occidentalisée afin de collecter des fonds. Un beau projet qui a incontestablement fait sienne la devise du développement durable “:agir localement, penser globalement” !

http://www.re-cycle.org/

 

Des partenaires africains de l’organisation ont mis au point le Xtrabike, un vélo qui permet de répondre à des déplacements typiquement effectués sur le continent : transporter de l’eau, des denrées alimentaires, des marchandises, et
http://www.xtracycle.com/

 

Remorque vélo - plans
http://www.re-cycle.org/trailer/index.html
Remorque vélo - France
http://remorque.rafale.free.fr/


Il existe un vélo particulièrement prévu pour le sable, il s'agit du Pugsley de chez Surly. Ce vélo à la particularité d'accepter des pneus de très large diamètre. L'inconvénient réside essentiellement dans la spécificité de cette bicyclette (cadre unique très éloigné des standards, roues et jantes aussi très spécifiques). Enfin, il ne faut pas oublier que le problème de rouler dans le sable n'est pas seulement la portance mais aussi la transmission (du sable dans un dérailleur peut le condamner définitivement).
J'ai découvert l'existence des Fat Bike, vélos aux pneus monstrueux qui permettent de voyage dans toute condition. L'utilisation de ces vélos est bien lancée en Grande Bretagne, il y a un fabricant en Belgique et un artisan qui en fabrique en France. La première marque de vélo à en fabriquer en série est Surly avec le Pugsley. Ce vélo en acier est très orienté vers le bikepacking, autrement dit le voyage aventurier en tout terrain, avec un lourd chargement incluant matériel de camping et canot pneumatique. C'est un vélo sans suspension, parfois emmené en randonnée avec une transmission simplifiée, en monovitesse, pour éviter la panne au cours de randonnées d'une semaine ou plus avec de nombreux passages dans l'eau salée.
Pneu de plus de 3 pouces de larges, jantes de plus de 50mm, pour la neige et le sable.
http://www.wildfirecycles.com/fatbikes.html
Fatbike Elaska
http://fatbikealaska.blogspot.be/

Salamandre à chacun son vélo
http://salamandrecycles.canalblog.com/

 

Atelier vélos aux Petits-Riens de Bruxelles - Les ateliers vélo sont des lieux où vous pouvez réparer, apprendre à réparer ou faire réparer votre vélo quels que soient sa marque, son état, son origine. Vous pouvez parfois y acheter un vélo d'occasion. Ces ateliers prônent le recyclage, la réutilisation et la revalorisation en donnant une nouvelle vie aux vélos.

http://www.petitsriens.be/bike-paradise-rue-americaine-101-1050-bruxelles-ixelles/

http://www.gsara.tv/~ouishare/index.php/transports/124-reparation-de-velos

------------------------------------------------

Vidéo - En 2005, World Bicycle Relief s’installe à Lusaka. Cette ONG fondée par deux Américains commercialise le Buffalo, un vélo tout terrain très solide, capable de transporter de lourdes charges. Ce vélo est parfaitement adapté aux chemins cabossés des campagnes zambiennes et change la vie de nombreux zambiens.
http://future.arte.tv/fr/sujet/de-nouvelles-perspectives-pour-lafrique#article-anchor-2726

 

Des vélos pour les paysans de Burkina vert
Samedi 1 Janvier 2011
Un bien insoupçonné pour les paysans de Burkina vert
http://www.burkinavert.org/Des-velos-pour-les-paysans-de-Burkina-vert_a23.html
Parmi les grandes difficultés éprouvées par les paysans du Burkina Faso, les moyens de déplacement figurent en première place.
Les paysans travaillant avec Burkina vert n'échappent pas à cette constatation, et cela les handicape fortement et réduit leur potentiel de travail.
Devant ce constat, Burkina vert a décidé de lancer l'opération "des vélos pour les paysans", opération lancée à l'adresse de toutes les institutions nationales ou étrangères, susceptibles de nous fournir des vélos neufs ou d'occasion.
Cette opération vise à réunir, avec l'aide d'un ou plusieurs donateurs, des vélos neufs ou d'occasion en nombre, et de les acheminer ici au nord du Burkina Faso, dans une optique de redistribution aux paysans.
Cette distribution sera faite moyennant une somme modique à chaque paysan, car notre philosophie exclut totalement l'assistanat total.
A ce jour, La Poste Française a pris contact avec Burkina vert pour étudier une possibilité de collaboration dans le cadre de projet.
Les contacts sont en cours et nous espérons un aboutissement courant 2011.
Un autre besoin dans le cadre de ce projet est l'acheminement des vélos par container jusqu'au Burkina. Nous lançons un appel dans ce sens à toutes les personnes physiques ou morales susceptibles d'y contribuer.

 

Le cargocycle - Le transport écologique de marchandises, La Petite Reine connait un succès qui confirme la montée en puissance de l’économie sociale et solidaire - Nos véhicules pèsent 100 kg, ont une capacité de charge de 180 kg. Et surtout ils sont non polluants ! Nous sommes à même de livrer tous types de marchandises compatibles avec le volume de notre véhicule Cargocycle (1500 litres).

http://www.lapetitereine.com/

 

Center of Bicycle Technology In Guatemala - pedal powered machines - water pumps, grinders, threshers, tile makers, nut shellers, blenders (for making soaps and shampoos as well as food products), trikes, trailers and more

http://mayapedal.org/

PEDAL stands for Pedal Energy Development ALternatives. It is an umbrella organization for several bicycle related projects in the Vancouver area - a do-it-yourself bike shop and recycling service to commuter cyclist

http://pedalpower.org/

 

Un vélo fabriqué à partir d'éléments de voitures
http://carma-project.com/

-----------------------------

Possibles services annexes - Exemples en Europe :

 

La Suisse à pied, en vélo, en rollers - Itinéraires en Suisse
http://www.schweizmobil.ch/fr/schweizmobil.html

Vélogîtes n'est rien d'autre qu'une liste d'adresses de personnes qui accueillent gratuitement des cyclotouristes (D, A, F, GB, USA, AUS)
http://www.velodach.ch/fr/etranger.html

Cyclo-Camping International est une association sans but lucratif qui regroupe et informe ceux qui voyagent à vélo sans aide motorisée.
http://www.cci.asso.fr/

------------------------------------------------------ 

Quel vélo pour l'Afrique ?
Dans tous les cas il faut prévoir un vélo prêt à encaisser les coups de la route et réparable par les techniciens africains
Je préfère les cadres en acier, certes plus lourds que les cadres en alu, mais qui peuvent être soudés partout en Afrique en cas de casse.
Pour les roues, la taille 26 pouces s'impose. Il existe des régions d'Afrique où vous aurez toutes les peines du monde à trouver les autres dimensions, notamment pour vous acheter une nouvelle chambre à air ou, pire, remplacer un rayon.
Choisissez les portes-bagages les plus solides et en acier. Les casses de portes-bagages sont un ennui répandu. S'ils sont en acier, vous trouverez aisément quelqu'un pour vous les ressouder.
Pour toutes les autres parties du vélo, je vous conseille de choisir le plus universel possible, c'est-à-dire accessible aux réparateurs locaux.
Parmi les accessoires, le rétroviseur est pour moi vraiment indispensable pour se rassurer sur le véhicule qui dépasse.
http://enbicyclette.eu/index.php/se-preparer-au-voyage/velo-pour-afrique

 

------------------------------------------------------------------------

Des Bicyclette pour faire fonctionner des machines

------------------------------------------------------------------------

 

Bicyclette pour faire fonctionner des machines
https://www.youtube.com/watch?v=7cpVWCBi_qE#t=29

 

Pedal Power is a tiny start-up (two guys) based in Essex, New York. A few weeks ago, photos of their bike machine spread widely across the Internet. “With an efficiency of 97 percent, bicycle technology is nearly perfect,” they wrote in their pitch. “So why do we use it only for transportation?

Or, even more wastefully, for spin classes or SoulCycle. That is kinetic energy just floating up into ether and steam and sweaty song. It’s like pouring crude oil down the drain. The Internet agreed. Last week their Kickstarter campaign reached its $10,000 goal. Today it’s over $30,000. This week they begin work on open-source plans; the stated goal of the crowd-funded project.

“I would love to see Pedal Power machines in every coffee shop in every city in the country,” co-founder Steve Blood stated in an interview. “So that people who are working on their laptops, working on their iPads, are at the same time generating their own power for those devices. I want to connect people to the energy they use. I want people to understand how precious energy is, and how hard it is to come by.”
http://pedal-power.com/

Pedal Power (Essex Nex-York)     Email: info @@@ pedal-power.com
http://www.essexonlakechamplain.com/pedal-power/

 

 

 

Stop à la Pub ?
OK ! Alors
... faites un don
3€/mois (+) ..merci

 

 

 Précédente Accueil Remonter Suivante

up