http://www.habiter-autrement.orgNews  

Home Page - Habiter-Autrement


 

Précédente Accueil Remonter Suivante

Mise à jour : 14-12-2016 - Promouvoir le concept d'écovillage en Afrique - Ecovillage Movement in Africa

 

Social Business - Monnaies locales - Troc de services

Micro crédits - Auto-financement

Développement - Pauvreté

Les ressources financières actuelles de l’Etat sont très insuffisantes en Afrique. Cela est dû en premier lieu à la défaillance du système fiscal et en second lieu à la faiblesse de la croissance économique par rapport à son niveau potentiel. Malgré cette situation, si les Etats Africains parviennent de plus en plus à financer les projets de développement sur davantage de ressources propres, cela révèle une meilleure prise de conscience des dirigeants africains des conditions de vie des populations.
Par ailleurs, l’aide extérieure n’est pas mauvaise en soi, mais elle ne doit pas engendrer une situation de passivité et de dépendance chez les bénéficiaires que sont les Etats Africains. Au contraire, elle devrait servir de tremplin vers l’autofinancement des projets de développement à long terme. Fondamentalement, l’aide au développement ne peut se substituer à l’autofinancement dès lors que sa contribution dans le processus de développement est marginale. Comme l’a montré l’économiste zambienne Dambisa Moyo, l’efficacité de l’aide au développement est très faible et elle conduit à renforcer davantage une situation de dépendance, de corruption et de défaillance des marchés.
Une infime partie du montant de l’aide extérieure parvient aux populations. La majeure partie est destinée aux prestations de services administratives dans le transfert des ressources mobilisées. Le phénomène du « leaking bucket » frappe ainsi l’aide au développement : une bonne partie des ressources initiales est « perdue » dans le processus de leur mise à disposition
http://terangaweb.com/vers-lautofinancement-du-developpement-en-afrique/

 

A la recherche de solutions alternatives au service de l'intérêt général tout en servant des intérêts particuliers

>> L'économie positive

>> L'entreprenariat social ou le social business

>> L'économie circulaire ((optimiser la consommation par le recyclage )

>> L'économie collaborative (partage des biens)

----------------------------------------------

Social Business ou l'entreprenariat social

Nous appelons social business les entreprises qui se fondent sur la partie altruiste de la nature humaine.

Social Business en Afrique, une nouvelle dynamique: "Comment faire autrement" ? Pas comme jadis, par le biais des dons et des chèques de charité, mais à travers les solutions de marché durables, capables d'être répliquées à échelle et qui produisent des impacts positifs sur les conditions de vie des populations. Ainsi, s’oriente-t-on vers l'entreprenariat ou des initiatives « which seek to maximize both financial return and social good". Source

 

La créativité est le cœur de l’entreprenariat social !

Muhammad Yunus n’est pas un adepte de la charité. Loin de là. Pour lui, "il ne faut pas toujours attendre que le gouvernement ou que des ONG fassent des choses pour vous. Les citoyens peuvent par leurs propres initiatives changer leur vie. La créativité est le cœur de l’entreprenariat social tandis que la charité étouffe la créativité et met l’individu qui réclame de l’aide dans une position de dépendance’’. Au contraire, selon celui qui a passé les premières années de sa vie dans son village natal, où il a vu le jour en Juin 1940, "il faut mettre en place des structures pour libérer les énergies et développer la créativité. Telle est la solution qu’il propose pour l’Afrique. Grameen bank, la banque des pauvres Lien

 

--------------------------------------------------------------------------------------

Pourquoi le social business est promis à un bel avenir en Afrique ?

par Leïla Morghad - Source:

http://terangaweb.com/pourquoi-le-social-business-est-promis-a-un-bel-avenir-en-afrique/

 

Le « social business », ou entrepreneuriat social, peut se décrire brièvement comme étant une entité visant l’autosuffisance, voire la rentabilité en menant une activité à fort impact social ou environnemental. Un social business n’est pas une association mais bien une entreprise, dont l’objectif est de devenir profitable afin de couvrir ses coûts et de rembourser ses actionnaires et ses prêteurs. Un social business se différencie d’une entreprise classique par (i) la nature de son activité, fondée sur un modèle économique se voulant plus juste et (ii) le fait que son but n’est pas de maximiser son profit mais d’atteindre l’équilibre financier, les bénéfices étant souvent réinvestis dans d’autres projets. A l’heure où l’Afrique connaît une explosion de ses besoins économiques et sociaux et où l’aide sans conditionnalité se fait de plus en plus rare, le social business paraît être un relais de croissance incontournable sur le continent pour 5 raisons :

 

1) Démarrer un social business est simple et accessible à tous

En se basant sur l’expérience des entrepreneurs africains qui démarrent une activité économique innovante et rentable et au regard de la densité du réseau de PME locales à succès, nombreux sont ceux qui peuvent se lancer dans l’entrepreneuriat social, tant les domaines d’activité sont vastes : éducation, santé, agriculture, énergies renouvelables. Le social business s’adapte à tous les secteurs et aux différents contextes géographiques : chacun peut lancer son entreprise dans son village en démarrant avec un microcrédit, et en faire bénéficier le reste de sa communauté.

 

2) A long-terme, le social business pourrait permettre à l’Afrique d’être moins dépendante de l’aide

Sans entrer dans le débat sur la souveraineté de l’Afrique, de nombreux Etats sont aujourd’hui sous perfusion financière, et certaines populations dépendent souvent de l’activité des ONG locales. Le social business vise le même impact économique et social que les projets des ONG, mais se veut entièrement auto-suffisant (pas de dons) et rentable : il n’est pas possible de s’endetter pour un projet sans la certitude qu’on pourra rembourser. Les idées irréalisables sont mises de côté, car ce sont les bénéfices réalisés qui permettent de se lancer dans de nouveaux projets.

 

3) Le social business a prouvé la soutenabilité de son modèle économique sur d’autres continents

D’abord apparu en Inde et développé par la banque Grameen, le social business s’est peu à peu diffusé sur le continent asiatique. En Europe, le concept a vu sa popularité grandir et est maintenant reconnu comme une forme d’entrepreneuriat viable et à fort impact. Plusieurs universités européennes ont inauguré des chaires dédiées à l’entrepreneuriat social, et les projets se multiplient. Aux Etats-Unis, le secteur de l’entrepreneuriat social représente déjà des investissements de près de 120 milliards de dollars.

 

4) Le social business en Afrique est en voie d’institutionnalisation

En 2011, un fonds d’investissement sud-africain, Nexii, a lancé la première plateforme d’investissement spécifiquement dédiée aux projets de social business. Les investisseurs peuvent ainsi financier directement, via une sorte de plateforme boursière, les projets qui les intéressent en trois devises différentes : euro, dollar ou livres sterling. Ce type de structure boursière devrait également permettre une meilleure transparence pour les investisseurs et faciliter les contacts entre financiers et entrepreneurs. Les multinationales s’impliquent également de plus en plus, comme elles le font en Asie, motivées par l’obtention de crédits carbones.

 

5) Les entrepreneurs africains n’ont pas attendu l’invention du concept de social business pour se lancer

De nombreux projets à fort impact social lancés par des entrepreneurs africains ont connu un franc succès , et correspondent a posteriori au concept de « social business ». Au Sénégal, on peut citer la Laiterie du Berger, coopérative qui achète du lait auprès d’éleveurs peuls à des prix équitables, et le revend ensuite à la clientèle aisée de Dakar. Elle garantit ainsi un débouché stable aux producteurs, et reste rentable car ses produits sont très prisés par certains consommateurs urbains.

En alliant autosuffisance et fort impact social, le social business est un modèle de plus en plus attractif auprès de la jeune génération d’entrepreneurs africains, désireux de monter des projets rentables et profitables aux communautés locales. Le principal défi reste la sécurisation du financement de ces projets, qui n’ont souvent accès qu’à des microcrédits pour démarrer.

 

-------------------------------------------------------------

Le business-plan ou plan de développement, découle du business model ou modèle d'entreprise et formalise par écrit les projections d'évolution de l'entreprise ou de l'activité. Le plan de développement est rédigé:

-- tant en usage interne pour contribuer aux tâches de management ou de prévision-planification

-- que pour communiquer à l’extérieur et convaincre les doneurs de fonds d’accorder les financements

Le document en résultant doit être concret, cohérent, hiérarchisé. Il peut être plus ou moins concis en fonction de la taille de l'entreprise, de l'activité, mais doit présenter un récapitulatif synthétique permettant de se faire rapidement une idée d'ensemble du projet.

Le document doit en outre être clair et lisible pour en faciliter l'accès à tous type de lecteurs, et doit apporter si nécessaire des sections particulières adaptées aux différents types de partenaires. Selon que le lecteur désire ou non des détails il peut approfondir ou non sa lecture. Le plan de développement doit impérativement être honnête et inspirer confiance, en montrant que l'entrepreneur maitrise son sujet.

 

Le MOOC L’entrepreneuriat qui change le monde, est une immersion dans l’univers de l’entrepreneuriat social. Vous découvrirez de nombreux parcours d’entrepreneurs sociaux particulièrement inspirants. En partant de leurs cas particuliers, ce Mooc vous aidera à identifier les éléments saillants d’un parcours d’entrepreneur social, les enjeux d’une analyse du besoin social, les particularités des solutions imaginées par les entrepreneurs sociaux. Enfin, il vous donnera des clés pour comprendre comment il est possible d’aller jusqu’au bout de son ambition et créer son entreprise sociale.

L’idée n’est pas nouvelle et le défi immense. Il existe pourtant des pistes sérieuses avec l’entrepreneuriat social. L’ ESSEC propose, le MOOC « L’entrepreneuriat qui change le monde » . Thierry Sibieude (co-fondateur de la chaire Entrepreneuriat Social de l’ESSEC) et Geoffroy Daignes (directeur Développement de The MOOC Agency), nous présente ce parcours d’une durée de quatre semaines.

http://mooc-francophone.com/interview-mooc-entrepreneuriat-qui-peut-changer-le-monde/

 

------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------

Liens :

------------------------------------------------------------------------

Social business : transformer les projets en social business et ainsi leur donner une pérennité :

Le social-business - Des idées qui changent le monde

http://www.lesocialbusiness.fr/

Business Plan - Plan de développement : les différentes étapes

http://www.afic.asso.fr/Images/Upload/DOCUMENTS/businessplan.PDF

SIAD (Service International d'Appui au Développement)

Accompagner les initiatives économiques dans les pays du Sud Le SIAD vous accompagne dans le processus de montage de projet et de rédaction d'un business plan - Contactez Pierre Cuche Email: coordination@siad.asso.fr - à télécharger: guide méthodologique d'aide à l'élaboration de projet

http://siad.asso-web.com/91+realisez-votre-business-plan.html

 

Danone.communities est un incubateur de « social businesses » Entrepreneur et engagé, Vincent Perrier-Trudov a lancé le 28 Juin dernier l’association Citizens for Social Business, à l’occasion du Social Business Day (SBD) au Bangladesh. Adoubé par le fondateur du microcrédit, Prix Nobel de la Paix en 2006, ce Français qui navigue entre la France et Singapour, annonce un objectif clair et ambitieux : la promotion de l’entrepreneuriat social aux quatre coins du globe. Danone

http://www.lepetitjournal.com/eco/88605-social-business-un-francais-sengage-aux-cotes-du-prix-nobel-de-la-paix-.html

danone.communities : financer et de développer des entreprises locales, avec un modèle économique pérenne, tournées vers des objectifs sociaux : faire reculer la pauvreté et la malnutrition.

http://www.danonecommunities.com/

Sur les chemins de danone.communities

http://www.youtube.com/watch?v=LqZ6hYgCyfA

Sénégal: la laiterie du berger

http://www.danonecommunities.com/project/la-laiterie-du-berger

 

Changemakers un réseau de personnes engagées à résoudre les problèmes sociaux - trouver des financements
https://www.changemakers.com/fr

Sébastien Henry : «Quand les décideurs s’inspirent des moines»

Invité : Sébastien Henry, auteur de «Quand les décideurs s’inspirent des moines», éditions Dunod. Diplômé de l’Essec, Sébastien Henry, 40 ans, a vécu une dizaine d’années en Asie où il a créé une entreprise spécialisée dans l’accompagnement des managers. Pour ce fin connaisseur de la vie des moines chrétiens et bouddhistes, il existe des analogies entre le monde de l’entreprise et l’univers monastique : la vie en communauté, la quête d’harmonie, la discipline, la solitude, etc. et les décideurs peuvent mettre à profit ce patrimoine de sagesse à la fois pour leur bien-être et partant celui de leur entreprise.

Pour Sébastien Henry, c’est l’entreprise qui aujourd’hui transforme le monde. Et de retour en France, il veut accompagner les managers du Sud, notamment béninois et haïtiens.

Son livre est préfacé par Michel Bon, ancien président de Carrefour et France Télécom

http://www.rfi.fr/emission/20120422-2-sebastien-henry-quand-decideurs-s-inspirent-moines

Vidéo: Sebastien Henry -- Quand les décideurs s'inspirent des moines

http://www.youtube.com/watch?v=sL65Ybv_ByQ

Sébastien Henry : Quand les décideurs s’inspirent des moines (Ed. Dunod) - Car, dans le fond « la vie monastique n’est pas aussi différente qu’elle y paraît du quotidien du dirigeant et du manager, en particulier la vie de chef de communauté (abbé, abbesse, chef spirituel, etc.). Certaines des difficultés liées à la direction d’une entreprise ou d’une équipe sont aussi présentes. Aider chacun à progresser en utilisant au mieux ses ressources et ses talents, placer chaque personne au poste le plus adapté, faire face au découragement dans les équipes, aux tensions, aux jalousies, aux ambitions personnelles ». Quant aux qualités requises, on les retrouve dans les deux mondes : « détermination, persistance, sens de la discipline ».

http://economiemagazine.fr/actualites/sebastien-henry-quand-les-decideurs-sinspirent-des-moines-ed-dunod

Livre téléchargeable : Quand les décideurs s'inspirent des moines de Sébastien Henry

Ce livre peut être téléchargé sur votre iPhone, iPad ou iPod touch avec iBooks, et sur votre ordinateur avec iTunes

http://itunes.apple.com/fr/book/quand-les-decideurs-sinspirent/id508363579?mt=11

Sebastien Henry - Quand les decideurs s'inspirent des moines

https://www.youtube.com/watch?v=x7cPtVHRank

 

L’économie bouddhiste est un ensemble de principes économiques partiellement inspirés par la conviction bouddhiste que chacun doit faire un travail juste pour assurer un développement humain convenable. Le bouddhisme distingue donc nettement entre la recherche du plaisir et la recherche du bien-être, entre les envies et les besoins, entre une satisfaction durable et une satisfaction éphémère qui se transforme en frustration. S'il considère la richesse comme un bien, il n'en fait pas un but mais un moyen.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_bouddhiste

 

L'économiste allemand Ernst Friedrich Shumacher (1911-1977), précurseur d'une économie non violente, a écrit un livre important "Ce qui est petit est beau" où il a développé le concept "d’Économie Bouddhiste". L'essai montre comme les personnes doivent chercher le bien non seulement pour leur développement personnel mais aussi pour ceux de la communauté. Schumacher College is an international centre for nature-based education, personal transformation and collective action
https://www.schumachercollege.org.uk/

 

Social Business Models : L’entrepreneuriat social à la portée de tous - Fiches-outils, marché, communication, risques et stratégies
http://www.socialbusinessmodels.ch/

Philippines - Un incubateur de micro-entrepreneurs pour les plus pauvres - social business. Des terres pour les fermiers. Des toits pour les sans abris. De la nourriture pour les affamés. Née au sein même des communautés les plus pauvres qui forment les abords de Manille, Gawad Kalinga signifie littéralement « Qui prend soin ». Cette association lutte contre la pauvreté aux Philippines en apportant aux populations défavorisées les ressources matérielles, morales et humaines nécessaires pour garantir un développement durable. Les valeurs qui animent Gawad Kalinga reposent sur le respect et la restauration de la dignité humaine, l’entraide et la fraternité. Elle puise sa force d’une croyance pleine d’espoir que le monde peut être changé s’il repose sur l’entraide et le partage. Le principal élément manquant dans cette chaine est la ressource humaine de jeunes entrepreneurs sociaux prêts à s’investir dans une telle aventure. Les responsables des CSIs sont en constante recherche de personnes prêtes à investir leur temps et leur énergie pour le développement de ces communautés de manière durable,
http://gk-france.fr/
Gawad Kalinga - How to become Social Entrepreneurs
http://gk1world.com/
Gawad Kalinga Omnibus Video 2013
https://www.youtube.com/watch?v=2zeMvmR9FNM

 

----------------------------------------------------------

ENTREPRENARIAT SOCIAL

 

Enactus entrepreneurs sociaux - Un monde où les jeunes, les leaders du monde académique et économiques s’engagent dans l’action entrepreneuriale pour favoriser le progrès sociétal et façonner un monde meilleur et durable. Révéler le talent des jeunes - accélérateur de projets d’entrepreneuriat social. Enactus est une ONG créée en 1975 aux États-Unis. Enactus s'est établi depuis cette date dans plus de 40 pays. Jusqu'en 2012, Enactus s'appelait SIFE (Student in Free Enterprise). Enactus France existe depuis 2003 - Enactus organise la "Enactus World Cup", concours annuel de projets étudiants pédagogiques ou d'entraide sur le thème de l'entreprise.
http://enactus.fr/

 

Le Projet Rendev a pour objectif de former 10.000 microentrepreneurs, et de sensibiliser 40.000 personnes au potentiel des énergies renouvelables. Le projet RENDEV,Reinforcing provision of sustainable ENergy services in Bangladesh and Indonesia for Poverty alleviation and sustainable DEVelopment, a reçu le « Prix de l’énergie durable 2009 » de l’Union Européenne. (cofinancement Union Européenne / groupe Toyota Tsusho – partenariats locaux Grammeen Shakti, Prokaushali Sangsad Ltd (PSL) et Rahimafrooz) :

http://admin.planetfinancegroup.org/upload/medias/fr/cp__rendev090212.pdf

ADIE : aide à la création de micro-entrepreneurs

http://www.adie.org/

 

ESSEC - Un cours de business plan social : comprendre la méthodologie et développer l'esprit d'entreprendre - Modèles, outils

http://www.my-business-plan.fr/social-LYSD

 

C-Developpement - Fondée il y a vingt cinq ans, la société C Développement a une activité historique de promoteur de centres commerciaux. Il y cinq ans , son créateur et actuel dirigeant Olivier Laffon a décidé de mettre sa connaissance des métiers de l’immobilier et ses ressources financières au service d’un ambitieux projet social.

Soucieuse de promouvoir de plus en plus un développement social et humain, Commerce Développement se spécialise maintenant dans une activité immobilière social business

http://www.c-developpement.fr/

 

How to become Social Entrepreneurs - Gawad Kalinga "GK's core activities relate to long-term improvement in the housing and community building for and by very poor Filipinos who have historically lived in slums. How to end poverty - Philippines - Building Communities, building the Movment, building Social Business - The GK Roadmap to End Poverty - Gawad Kalinga is also a global movement of nation-builders who are committed to expanding the work and advocacy of caring and sharing throughout the world. In key areas around the globe, GK leaders are building the highways of cooperation as well as a platform where the rich and poor can come together to help build a better world.
http://gk1world.com/

------------------------------------------------------------------------

Philippines

Incubateur de micro-entrepreneurs - social business

Un incubateur de micro-entrepreneurs pour les plus pauvres - social business

Des terres pour les fermiers. Des toits pour les sans abris. De la nourriture pour les affamés

Née au sein même des communautés les plus pauvres qui forment les abords de Manille, Gawad Kalinga signifie littéralement « Qui prend soin ». Cette association lutte contre la pauvreté aux Philippines en apportant aux populations défavorisées les ressources matérielles, morales et humaines nécessaires pour garantir un développement durable. Les valeurs qui animent Gawad Kalinga reposent sur le respect et la restauration de la dignité humaine, l’entraide et la fraternité. Elle puise sa force d’une croyance pleine d’espoir que le monde peut être changé s’il repose sur l’entraide et le partage. Le principal élément manquant dans cette chaine est la ressource humaine de jeunes entrepreneurs sociaux prêts à s’investir dans une telle aventure. Les responsables des CSIs sont en constante recherche de personnes prêtes à investir leur temps et leur énergie pour le développement de ces communautés de manière durable,

http://gk-france.fr/

Rencontre avec Antonio Meloto de Gawad Kalinga, le "bâtisseur de rêves"

En savoir plus sur Lien

 


Gawad Kalinga Omnibus Video 2013
https://www.youtube.com/watch?v=2zeMvmR9FNM
Santeh Natural Food Farm in Gawad Kalinga Enchanted Farm
https://www.youtube.com/watch?v=GWy_zadqgHg
Gawad Kalinga video - Social Artistry - 2013
https://www.youtube.com/watch?v=ZBSw4lg90d4

 

------------------------------------------------------------------------

Inde

---------------------------------

TARAgram A Model for Rural Industrialisation
http://www.devalt.org/
Tarahaat - Health, Education, Agriculture, Business
http://www.tarahaat.com/

TARA Machines and Tech Services is a social enterprise promoted by the Development Alternatives

http://www.taramachines.com/

SPEED - Smart Power for Environmentally Sound Economic Development - SPEED will, over the next three years, support the establishment of 50 renewable energy based village level power plants - Smart Power for Environmentally Sound Economic Development (SPEED) an initiative of the Rockefeller Foundation (RF) is there to address the growing power needs of poor rural populations through enhanced access to clean and affordable energy services, particularly electricity, in underserved regions of India. TARA : Part of the Development Alternatives Group, TARA is a social enterprise engaged in capacity building, incubation of service delivery models and management of sustainable development initiatives - Village communities will benefit from high quality, clean household lighting resulting in extended study hours for children, enhanced access to information and entertainment through electronic media and smoke reduction with consequent health benefits

Adoption of drudgery reduction appliances such as flour mills, oil presses and farm equipment will reduce the work load on women, supporting greater gender equality
http://www.devalt.org/newsletter/mar12/of_2.htm
Smartpowerindia
http://www.smartpowerindia.org/

---------------------------------

Grameen Shakti - Solar Home System - Système solaire individuel - Micro Utility System - la Grameen Shakti est proche des 600 000 systèmes solaires, appelés Solar Home System, vendus à des personnes n'ayant pas accès à l'électricité
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=7Gdlf4dSYmk 
Grameen Shakti : Comment fonctionnent les installations de Biogaz ?
http://www.youtube.com/watch?v=UIYcwmE2zjA 
Systèmes Solaires de la Grameen Shakti

Partie 1 : Explication, Prix et bénéficiaires
L’accès à une électricité libre Grameen Shakti

 

------------------------------------------------------------------------------

Le top mondial des bonnes pratiques dans le monde:

 

The top 10 green and inclusive, market-changing business models Lien

 

Banka BioLoo (India)
Banka Bio Loo provides affordable, eco-friendly bio-toilets. The company aims at tackling the health hazards of sanitation facilities in India by creating toilets that can be installed anywhere without the need for any external support. The bio-toilets do not need energy or heavy infrastructure, and relieves the pressure on groundwater resources.

Ciudad Saludable (Peru)
Ciudad Saludable creates efficient solid waste management systems. By enabling the development of microenterprises that collect and recycle waste in Peru, this initiative empowers and improves the livelihoods of waste pickers. These microenterprises reduce waste volume in municipal landfills and generate income by separating recyclables.

GreenLight Planet (India)
GreenLight Planet is an Indian company selling affordable solar energy solutions to the Bottom of the Pyramid. Their intelligent solar lights can give up to 30 hours of light after just one day's charge, have mobile charging capabilities and last up to 5 years. These affordable and durable lanterns are maintenance-free, and are especially built to resist in harsh rural environments, enabling hundreds of thousands of families to improve their livelihood.

Inalproces (Ecuador)
Inalproces is a social business that produces all natural vegetable chips at 2800 meters above the sea level in Quito (Ecuador). The enterprise works with local farmers as producers to secure their livelihood, supplies them with technical assistance for green farming practices and fertilizers. Adopting and fostering sustainable farming techniques also ensures that local Andean potato varieties are saved from extinction.

Man & Man (Ghana)
Man and Man Enterprise produces improved biomass-fuelled cook stoves which are 40% more efficient than the conventional charcoal-fuelled stoves. These biomass cook stoves are made from scrap materials and have a great impact on the reduction of charcoal consumption, reducing deforestation in the Ashanti region and enabling safer cooking.

RML (India)
RML Information Services Pvt. Ltd. (RML) offers personalised micro-information services over mobile phones to the farming community. Farmers can subscribe to the services suited to their needs, which is being delivered in their local language via SMS. RML provides information from market prices of specific crops to sustainable farming practices and weather forecasts.

Solar Serve (Vietnam)
Solar Serve offers a sustainable and affordable alternative to the traditional cook stoves for low-income communities. The enterprise specialises in research, manufacturing and sales of solar and fuel-efficient cookers which need either none or significantly less fuels to operate. The decreased need for firewood and charcoal reduces deforestation and emissions while benefitting the consumer’s health by minimising the combustion smoke inhaled.

Tambul Leaf Plates (India)
Tambul Leaf Plates sells bio-degradable, disposable dinnerware made from the sheath of the arecanut palm. The plates are solely made from leaves and reduce the dependence on deforestation and resource exploitation. For the production of the products, Tambul Leaf Plates helps to set up micro-enterprises across villages in Northeast India by providing them with training and entrepreneurial skills.

TARA Machines (India)
TARA Machines and Tech Services Pvt Ltd is a social enterprise which develops small business packages for micro-entrepreneurs containing production technologies and machinery for green building materials. TARA Machines helps to set-up these micro-enterprises across the country. They convert industrial waste into green building materials such as roofing tiles, floor pavers and fly ash bricks. This method decreases the need for natural resources, makes building materials more affordable and includes the BoP in its value chain both as producers and consumers.

Technology for Tomorrow (Uganda)
Technology for Tomorrow develops and produces green building materials and other products which are more resource-efficient and cost-effective than those used conventionally. The enterprise uses locally available and environmentally sustainable materials for building materials and other innovative products. The approach protects the ecosystem and saves a significant amount of resources.

------------------------------------------------------------------------

Autres expériences :

The Low Income Investment Fund: http://www.liifund.org/

The Community First Fund: http://www.commfirstfund.org/

Entreprise Coorporation of the Delta: http://www.ecd.org/

Noaber Foundation: http://www.noaber.com/Page/sp189/nctrue/Index.html,

ARTEMESIA, Social Business Model: http://www.artemisiafoundation.org/partners.php. Ils ont des activités au Sénégal (Synapse Center), au Brésil et en France.

Development Partners International, Africa Private Equity Initiatives: http://www.africanloft.com/development-partners-international-africas-private-equity-initiative/

The Shell Foundation - Aspire: GroFin’s Africa fund and the “missing middle”

http://www.shellfoundation.org/pages/core_lines.php?p=about_us_content&page=origins.

L'économie collaborative, une alternative au modèle de la compétition

L’économie collaborative, une alternative au modèle de la compétition

 

Kickstart mission is to get millions of people out of poverty quickly, cost-effectively and sustainably. And, in doing so, change the way the world fights poverty - Success Stories, Selecting the right business model, design a tool that will generate income. 1. Identify Opportunities 2. Design Products 3. Establish a Supply Chain 4. Develop the Market 5. Measure and Move Along
http://www.kickstart.org/

 

Le travail totalement novateur d’autoproduction de l’alimentation locale des "Incroyables Comestibles de Todmorden" par la participation des habitants en coopération avec les forces économiques, associatives, éducatives et politiques du territoire, rendant possible cette autonomie alimentaire de la population :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=KGwrcVWI6bw#!
Incroyables Comestibles France - Transformer les villes en potagers gratuits
http://www.incredible-edible.info/

------------------------------------------------------------------------

La monnaie locale complémentaire

------------------------------------------------------------------------

La monnaie locale complémentaire permet de renforcer les acteurs économiques locaux - Protéger l’environnement - Renforcer l’emploi local - Créer du lien social - Promouvoir les investissements locaux et non la spéculation

 

Dans les collectivités africaines, les populations peinent à trouver du travail, elles n’ont pas d’activités et elles ont des problèmes d’accès au crédit. Pour nous la solution face à ces problèmes, particulièrement, l’accès au crédit, est la monnaie sociale complémentaire (locale) », a expliqué à APA, Cheikh Tidiane Sarr, Directeur général du Centre d’études pour le financement du développement local (CEFDEL).
‘’Il est possible, avec les réserves en CFA, de donner du crédit en monnaie locale aux individus et à la municipalité », a-t-il ajouté.
Pour lui ‘’si sur cette base chacun travaille, il sera possible aux populations de régler leurs propres problèmes et avoir de quoi payer leurs impôts ».
La mobilisation de l’impôt est ‘’le principal obstacle à l’équilibre des budgets des collectivités locales et si tout le monde paie l’impôt, on aura des ressources dans les municipalités ».
Il s’y ajoute, a-t-il dit, ‘’qu’il est possible avec ces fonds que peuvent générer les impôts, de mettre en place des infrastructures nécessaires au développement économique ».


La monnaie locale complémentaire - Plateforme pour mutualiser des outils et de la documentation sur les MLC papier et convertibles
http://monnaie-locale-complementaire.net/
Monnaie locale: explications, historique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_locale
Les monnaies complémentaires pour l'Afrique : un outil de développement économique Lien
http://www.libreafrique.org/

Une voie de développement pour l’Afrique : La monnaie binaire: plutôt que d’augmenter les salaires avec le FCFA, on le fait avec une Monnaie Locale inconvertible. Une telle monnaie, qui ne permet d’acheter que des biens et services produits à l’intérieur du pays retient ainsi le pouvoir d’achat qui ne s’écoule plus à l’extérieur et permet le développement des activités incapables de survivre avec le FCFA.
http://www.nkul-beti-camer.com/ekang-book-store.php?cmd=publication&Item=2057

 

Les monnaies locales sont également le futur de l'aide au développement Nous avons déjà fourni une plateforme informatique d'échange à plus de 400 communautés, pour mettre en place et gérer leur monnaie locale - CommunityForge est une Association Sans But Lucratif enregistrée à Genève en Suisse.
http://communityforge.net/
Grassroots Economics (connu sous le nom de Koru-Kenya) est une fondation sans but lucratif qui vise à rendre autonome les communautés marginalisées de manière à leur permettre de prendre en charge leurs propres moyens de subsistance et leur avenir économique. GE se focalise sur le développement de la communauté par l'autonomisation économique et des programmes de Monnaies complémentaires.
http://communityforge.net/fr/grassroots_economics
Community Forge, un outil web pour les communautés de monnaies sociales et complémentaires
https://www.youtube.com/watch?v=p-4aMLvoFkA

 

------------------------------------------------------------------------

Système d'Échange Local  - Troc de services

------------------------------------------------------------------------

Economie solidaire : Le troc et les systèmes d’échanges locaux ou une des voies pour accélérer le développement de l’Afrique

Voir aussi dans "Tendances"  Sites de Consommation Collaborative


Selon ses défenseurs, si l’intérêt fondamental des SEL est de permettre de nouvelles activités et d’introduire de nouveaux flux monétaires, afin de pallier le manque de monnaie traditionnelle des participants, ils permettent surtout de créer des liens, de favoriser la création de biens et de services et surtout leur échange au sein du groupe, qui s’assimile finalement à un grand groupe d’entr’aide.

 

De nouveaux types de SEL, appelés SELT (de "SEL-Temps"), ont émergé ces dernières années. Dans les SELT, la monnaie d’échange est directement le temps donc les échanges se font en heures ou en minutes ; à titre d’exemple on retrouve depuis 1996 au Québec, une Banque d’échanges communautaires de services (BECS) permettant à ses membres actifs de procéder à l’enregistrement en ligne des échanges en minutes et en heures à l’adresse BECS.

http://apes-npdc.org/Reflexion-Economie-solidaire-Le.html

 

Un SEL ou Système d'Échange Local est un système d'échange non-monétaire.
Il y a de nombreux avantages aux SEL. Même s'ils ont des fonctionnements différents (en asso déclarées en préfecture ou non, avec ou sans cotisation en euros, avec président(e) ou collectif,..) ils ont les mêmes valeurs: l'échanges de biens, de savoirs ou de services, sans argent. Ce sont des échanges multilatéraux (pas du troc) et ponctuels, grâce à une mémoire d'échange (ou monnaie virtuelle). Celle-ci est généralement basée sur le temps: une heure = 60 "grains" de SEL
http://fr.ekopedia.org/Syst%C3%A8me_d'%C3%A9change_local

Un système d'échange local (ou SEL) est un système d'échange de produits ou de services qui se font au sein d'un groupe fermé (généralement associatif). Le SEL permet à tout individu d'échanger des compétences, des savoir-faire et des produits avec les autres membres du groupe. Chaque SEL est un groupe de personnes vivant dans un même secteur géographique. Pour comptabiliser les échanges, le SEL crée sa propre monnaie, appelée unité d’échange, le plus souvent basée sur le temps (1 heure = 60 unités).
L’association est locale : les membres peuvent se rencontrer facilement, se connaître et développer convivialité et confiance qui sont les valeurs fondamentales des SEL. Il en existe plus de 600 en France. Ils sont généralement classés dans l'économie sociale et solidaire
http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_d'%C3%A9change_local
Association pour l'information et la promotion des SEL francophones
http://seldefrance.communityforge.net/

 

La monnaie locale utilisée à Dakar prend la forme de « bons d’échange », libellés en heures - Les chantiers communautaires sont des travaux d’intérêt collectif financés, en bons d’échange, par le réseau Doole.(« la force de l'union » en wolof) - mis en place par Enda
http://sel.leforum.eu/t240-Senegal.htm

------------------------------------------------------------------------ 

Micro-Crédits

------------------------------------------------------------------------ 

Le micro-crédit
http://fr.wikipedia.org/wiki/Microcr%C3%A9dit

 

Micro-crédits sans intérêts en Bolivie par l'association Voix Libres.

1.000.000 de personnes bénéficiaires de leurs actions

Le micro-crédit sans intérêts de Voix Libres est à court terme (2 à 8 mois). Ainsi, le fonds rotatif tourne en moyenne 4 fois par an, ce qui triple le nombre de familles bénéficiaires. Il n’est lié à aucune exigence de garantie, car il se base sur la confiance et la volonté des plus pauvres de faire preuve de leurs talents. Chaque bénéficiaire signe un contrat solidaire aux clauses strictes où il s’engage à former au minimum 2 à 3 apprentis.
Objectifs: Atteindre l’autonomie alimentaire, notamment par la revalorisation de production traditionnelle de graines andines (quinoa, amaranto, sésame) et de techniques ancestrales, comme les walipinas (serres semi-souterraines).
Respecter l’éthique d’une agriculture biologique, avec revalorisation du patrimoine agricole.
Accès à des sources d’énergies renouvelables : cours de formation en cuisines solaires et distribution de kits.
http://www.voixlibres.org/

 

Micro crédit , le clic solidaire - Cherchez le micro-entrepreneur à qui vous souhaitez donner un coup de pouce
http://fr.xetic.org/
ONG française, ALDEFI a été créée en 2003 par une dizaine de bénévoles, spécialistes de la finance et du développement pour :  favoriser l'activité économique des familles les plus démunies en Afrique de l'Ouest et au Maroc - collecter des dons de particuliers et d'entreprises, prioritairement en France - subventionner et accompagner des Institutions locales de Micro-Finance (IMF) - soutenir, dans la durée, l'activité de micro-crédit de ces IMF
http://www.aldefi.org/

Devenez donateur pour Femmes d'Afrique La Maison des Femmes de Bacongo est soutenue et gérée par Femmes d'Afrique, Femmes d'Avenir
http://www.fafa-microcredit.com/

 

PLAN soutient des projets de microfinance dans des zones fortement touchées par la pauvreté. L’objectif : donner la possibilité à ces femmes, habituellement exclues du système bancaire traditionnel, de bénéficier de prêts de faible montant afin de créer leur activité et de sortir de la pauvreté. Selon Marie Mukantabana, vice-présidente du Sénat rwandais : « Si les femmes gagnent de l’argent et que leurs maris ne le prennent pas, cet argent sera consacré à la famille, à l’éducation, et à la santé ». Le message est clair : donner aux femmes les moyens de gagner leur vie influe directement sur l’amélioration des conditions de vie, et particulièrement celles de la famille.
http://www.planfrance.org/
Plan en Afrique
http://www.planfrance.org/sur-le-terrain/pays-dintervention/afrique-de-louest

 

Les tontines en Afrique - Un prêt basé sur la parole donnée : ancêtres du microcrédit - Les difficultés d’accès au système bancaire dans de nombreux pays en développement, ont mis en évidence le rôle extrêmement important et toujours croissant que jouent les circuits financiers informels, dont les tontines sont une des composantes essentielles, si ce n’est la plus importante. L’idée est simple : un groupe de personnes décide de créer un pot commun où chacun versera la même somme d’argent régulièrement. Cette somme profite à chacun à tour de rôle sous forme d’un prêt sans intérêts donc. C’est donc l’opportunité pour les plus pauvres - qui n’ont pas accès au crédit bancaire - d’acheter un troupeau ou un véhicule par exemple. il faut savoir que la tontine fait l’objet de nombreuses critiques en Afrique. Critiques de la part des gouvernements qui y voient un frein au développement du pays par la mise en place de financements parallèles. Critiques aussi de la part des banquiers qui y voient une fuite de liquidités. Le véritable reproche économique que l’on puisse faire à ce système, porte sur l’égalité des membres : le premier bénéficiaire profite d’un prêt gratuit immédiat, tandis que le dernier obtient un prêt lorsque tous les autres en auront profité. Ainsi, comme il ne touche pas d’intérêts durant cette attente et comme l’inflation risque d’éroder la cagnotte, l’égalité est rompue

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tontine

------------------------------------------------------------------------ 

Projets portés par les habitants - auto-financement

Rendre les gens autonomes

------------------------------------------------------------------------ 

 

Vers l'autofinancement du développement en Afrique : Une infime partie du montant de l’aide extérieure parvient aux populations. La majeure partie est destinée aux prestations de services administratives dans le transfert des ressources mobilisées. Le phénomène du « leaking bucket » frappe ainsi l’aide au développement : une bonne partie des ressources initiales est « perdue » dans le processus de leur mise à disposition - Georges Vivien Houngbonon
http://terangaweb.com/vers-lautofinancement-du-developpement-en-afrique/

 

MADAGASCAR

Le quartier de développement durable Eco-Village Tsaratànana" à Ambohidratrimo (Madagascar) a vu le jour grâce  au partenariat public-privé, le fameux 3P
http://www.yocontigo-esperance.org/

Tsaratànana éco-village (Madagascar)
https://www.youtube.com/watch?v=mEtrB84Fmy8

 

 

FRANCE

Un village, un projet politique - Communauté Emmaüs à Pau dans le sud de la France

des alternatives sociales, culturelles, écologiques, économiques... au centre desquelles elle place l'homme.

www.emmaus-lescar-pau.com/

Bâtir sa maison avec des matériaux recyclés, le tout pour moins de 30 000 euros c’est possible si l’on en croit les responsables de la communauté Emmaüs de Lescar-Pau, dans le sud-ouest de la France Germain Sarhy a fondé et dirige depuis 30 ans, près de Pau, la plus importante communauté Emmaüs de France. Ici tout est financé par la récupération et on lance des alternatives tous azimuts. La dernière en date : se séparer des mobile homes, trop gourmands en énergie et créer un village « écoconstruit » pour et par les Compagnons. Emmaüs

http://gensol.arte.tv/emmaus-eco/

L'éco-habitat reconstruit l'homme par Village Emmaus Lescar Pau

http://www.dailymotion.com/video/xn7px3_l-eco-habitat-reconstruit-l-homme_webcam

Créons des Alternatives par Village Emmaüs Lescar Pau - Une utopie dans laquelle se mêlent l’accueil, la rencontre et l’activité. 05:35

http://www.dailymotion.com/video/xyjnpg_creons-des-alternatives_webcam

Emmaüs, un village, un projet politique. Un Film de Dominique Gautier, 2013 - 50:14

http://www.dailymotion.com/video/x2765dc_emmaus-un-village-u-projet-politique_webcam

 

Incroyables Comestibles France - Transformer les villes en potagers gratuits
http://www.incredible-edible.info/

------------------------------------------------------------------------ 

------------------------------------------------------------------------ 

L’agriculture doit être au cœur de cette transformation. La plupart des Africains, parmi lesquels la grande majorité des pauvres, vivent et travaillent encore dans les zones rurales, particulièrement les petits producteurs. Sans un secteur agricole florissant, la majorité des Africains sera laissée en marge du circuit de la prospérité. Rapport sur les progrès en Afrique 2014 de l’Africa Progress Panel - Dossier téléchargeable (Agriculture, pêche et capitaux, comment financer les révolutions verte et bleue de l'Afrique)

http://www.africaprogresspanel.org/publications/policy-papers/rapport-2014-sur-les-progres-en-afrique-2/

Les éco-villages : un levier pour le développement durable - Une analyse par Heather Bessette, James Knuckles et Sacha Raab The Monterey Institute of International Studies
https://www.academia.edu/3515956/Les_%C3%A9co-villages_un_levier_pour_le_developpement_durable

 

------------------------------------------------------------------------ 
Focusing Philanthropy - We identify, evaluate and present via this website non-profit organizations as candidates for personal philanthropy....all from the perspective of active donors who wish to be confident that funds or time contributed are achieving the greatest possible impact in addressing identified problems.
http://focusingphilanthropy.org/

 

Babele is an online innovation-center open to anyone who has an idea or a project and would like to make it happen with the help of a community.
The platform offers entrepreneurs a step-by-step business methodology to convert their idea into a viable social business, validate the key assumptions with the crowd and find the right people to help them develop it. This online platform is based on a crowdsourcing approach to social innovation
http://babele.co/

 

Economie sociale et ruralité - Conditions de réussite et bonnes pratiques - Canada
http://www.chantier.qc.ca/userImgs/documents/CLevesque/sitechantierdocuments/guide-chantier-ruralite.pdf

 

Schumacher College has an enviable reputation for cutting-edge learning. Our work is to inspire, challenge and question ourselves as co-inhabitants of the world, to ask the questions we all struggle to find answers to and to find sound knowledge, intuition and wonder in our search for solutions. Schumacher is a very special place. As we try and figure out what on earth we’re going to do with this unraveling planet, it’s become a thinktank for hope, a battery for positive vision! Schumacher College is simply one of the finest teaching and learning environments to be found anywhere in the World.
http://www.schumachercollege.org.uk/
COMING HOME: E.F. Schumacher & the Reinvention of the Local Economy
http://www.youtube.com/watch?v=9ZxTqOV02vI
Small is beautiful
http://www.youtube.com/watch?v=q4YvQT8gfTM 
Schumacher at the The Future of Rural Communities Conference. Presented in cooperation with the Technical Community College
http://www.youtube.com/watch?v=uTR8Q9HJ02I

 

----------------------------------------------------

Développement - Pauvreté - Articles de fond

----------------------------------------------------

Si l’effet essentiel d’un développement réussi doit être de diminuer sensiblement la pauvreté, son contenu renvoie toujours à des changements structurels et comportementaux importants, même s’ils ne sont plus formulés dans les mêmes termes qu’il y a un demi-siècle

 

L'Afrique en développement - Transformations rurales et développement - Les défis du changement structurel dans un monde globalisé (2013) par Bruno Losch, Sandrine Fréguin-Gresh, Eric Thomas White - PDF 298 pages
http://siteresources.worldbank.org/

Pauvreté et développement dans un monde globalisé 2014 par François Bourguignon Professeur invité sur la chaire annuelle Savoirs contre pauvreté (2013-2014) © Collège de France, 2015 - Du même auteur: Théorie micro-économique
http://books.openedition.org/cdf/4115

Les cours dispensés au Collège de France sont mis en ligne, en audio ou vidéo, sur le site www.college-de-france.fr.

 

Inégalités, pauvreté, globalisation : les faits et les débats par Pierre-Noël GIRAUD, CERISCOPE Pauvreté, 2012, Le Ceriscope est une publication scientifique du Centre de recherches internationales (CERI) réalisée en partenariat avec l'Atelier de cartographie de Sciences Po
http://ceriscope.sciences-po.fr/

Depuis une vingtaine d'années, les articles académiques, ouvrages, et rapports des organisations internationales sur les inégalités internes, internationales, et mondiales se sont multipliés. Pour un exposé rigoureux des méthodes de calcul et une analyse critique des résultats jusqu'au milieu des années 2000, on consultera Worlds Apart de Branco Milanovic, spécialiste de ces questions à la Banque mondiale. Parmi les rapports les plus récents, citons deux rapports de l'OCDE : Perspectives on Global Developement 2012 : Social Cohesion in a Shifting World pour le monde pauvre et émergent ainsi que The causes of Growing Inequalities in OECD Countries 2012.
http://ceriscope.sciences-po.fr/

 

De la mondialisation à l’universalisation : une ambition sociale - déc.2010 - Gouvernement français - 356p
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/

 

Nouvelle stratégie de développement rural
Mettre l’accent sur les pauvres en milieu rural - « Reaching the Rural Poor »
: Lien entre croissance de l’agriculture et lutte contre la pauvreté - Domaines possibles de démultiplication des actions et d’innovation - Plus de cinquante ans d’efforts constants déployés par la Banque mondiale et d’autres institutions n’ont rien changé à l’amère réalité de la pauvreté rurale, et le fossé s’accroît entre riches et pauvres. Les plus pauvres du monde
vivent toujours majoritairement en zone rurale et il continuera d’en être ainsi dans un avenir prévisible. Le jour où les objectifs de développement international seront remplis est encore bien loin dans de nombreuses régions du monde - PDF 56p
http://www.hubrural.org/IMG/pdf/wb_rural_strategy_summary_fr.pdf
Agriculture can help reduce poverty for 78% of the world's poor, who live in rural areas and work mainly in farming. It can raise incomes, improve food security and benefit the environment.
http://www.worldbank.org/en/topic/agriculture

 

Transformation rurale et développement dans un monde globalisé - analyse et rapport CIRAD / Banque mondiale - Le programme RuralStruc
http://www.alimenterre.org/
Rural Transformation and Late Developing Countries in a Globalizing World - RuralStruc / Rural Change - Africa Region
http://www.alimenterre.org/f

 

 

 

 

 Précédente Accueil Remonter Suivante

up