http://www.habiter-autrement.orgNews  

Home Page - Habiter-Autrement


 

Précédente Accueil Remonter Suivante

Mise à jour : 18-12-2016 - Promouvoir le concept d'écovillage en Afrique - Ecovillage Movement in Africa

 

Mouvement des écovillages en Afrique et dans le monde

Des éco-villages pour le développement et pour réduire l'exode rural

Movement of ecovillages

Ecovillages in Africa:  Some explanation in ENGLISH

 

Plan-stratégique-de-gen-africa - déc 2012 Résultats du symposium de Gen-Africa organisé à Sekem en Egypte
http://docplayer.fr/9640741-Plan-strategique-de-gen-africa.html

 

  Plan Strategique de GEN-Africa-2012-symposium  

 

 

 

1er Sommet Mondial des Ecovillages -  10 au 15 décembre 2014 à Dakar  - Le but a été d'échanger les bonnes pratiques des écovillages à travers le monde et de sortir de la rencontre avec un plan d'actions pour la prochaine décennie', a précisé le président de la zone Afrique du Réseau mondial des écovillages (GEN-Afrique), le Dr Ousmane Aly Pame, par ailleurs enseignant au département d'anglais de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Le sommet va regrouper quelque 400 participants, dont des personnalités, venant du monde entier. Organisé par GEN International (Global Ecovillage Network - Créé en 1995, le GEN regroupe plus de 17.000 écovillages à travers le monde) en partenariat avec la Fondation AÏDARA CHERIF, l'Agence Nationale des éco-villages du Sénégal, GEN Afrique, SOS Environnement, Gaïa Education.

Réseau panafricain des Ecovillages - Ousmane Aly PAME, PhD

President of Global Ecovillage Network / Africa

http://africa.ecovillage.org/

GEN-Africa (africa.ecovillage.org) is the African ecovillage association, promoting social resilience, environmental pro­tection and restoration of nature through the concept of ecovillages as models for sustainable human settlements.  Link

 

Un écovillage est un établissement à taille humaine en vue d'assurer sa viabilité à long terme notamment en régénérant l'environnement naturel, dans une approche holistique et selon un processus participatif. C'est un lieu où les habitants améliorent consciemment l'environnement dans lequel ils vivent et qui constitue un modèle d'inspiration pour la société en général.

Les écovillages sont une solution aux grands problèmes de notre temps: la planète connaît en effet les limites à la croissance et nos vies sont souvent en manque de sens. Selon un nombre croissant de scientifiques, nous devons apprendre à vivre de manière durable si nous voulons simplement déjà survivre en tant qu'espèce.

Les écovillages représentent un moyen efficace pour lutter contre la dégradation de notre environnement social, écologique et économique. Ils nous montrent, au 21e siècle, comment nous pouvons progresser vers la durabilité en suivant les préceptes de l'Agenda 21.

Depuis 1998 les écovillages font officiellement partie d'une liste des Nations Unies proposant cent modèles favorisant une vie durable.

Il existe toutes sortes d'écovillages : des écovillages basés principalement sur l'écologie et l'agriculture ou  sur une philosophie spirituelle, structurés pour redynamiser la sociabilité ou sur des objectifs plus larges basés sur les notions de durabilité et d'équité.

 

Un écovillage est à considérer comme un système englobant la bio-écologie, les constructions appropriées à l'environnement, une économie favorisant les intérêts communautaires ou l'économie sociale, la bonne gouvernance...

Les écovillages comme stratégie holiste de développement durable et d’économie sociale

 

Les Solutions Durables sont des solutions alternatives, pérennes, de produits, de services ou de procédés, mises en place par des entrepreneurs visionnaires et pragmatiques qui répondent à des enjeux locaux. Des solutions, innovantes, susceptibles d'être répliquées, et dont les bénéfices pour l’homme, la société et l’environnement sont probants et vérifiés.

 

Dans le cadre de la coopération au développement, le Global Ecovillage Network (GEN) cherche à établir des partenariats entre des projets de vie durables du Nord et du Sud grâce au partage des meilleures pratiques au sein d'un réseau mondial d'écovillages.

 

Dans les pays du nord les écovillages émergent en général à l'initiative des futurs habitants eux-mêmes qui recherchent une valeur ajoutée à leur vie dans un environnement assurant déjà les besoins de base.

 Il en va différemment en Afrique où les conditions de vie, de santé, de communication et d'éducation surtout sont très souvent réduites. La diffusion du concept d'écovillage, la pérennité des réalisations nécessitent des actions particulières de sensibilisation, de formation et de suivi. Par ailleurs du fait de l'urbanisation à marche forcée du continent, il est important de prendre en compte des solutions urbaines (voir le réseau des écovillages en milieu urbain).

 

GEN Europe:  http://www.gen-europe.org/

-------------------------------------------

SENEGAL :

SOS Environnement - Organisation de recherche et d'action sur l’environnement - Dr Abdourahmane Tamba
http://sesen.org/
http://www.sosenvironnement.typepad.com/

Agence Nationale des Ecovillages - ANEV - Le programme des Ecovillages, créé en 2008 par le Gouvernement du Sénégal, vise à proposer un modèle novateur de développement écologique, durable et participatif centré sur des villages redynamisés et autonomes sur les plans économiques, énergétiques et sanitaires. Les éco-villages, sont au cœur de la politique de développement du Sénégal, et sont destinés à transformer les petits villages en centres de vie modernes, autosuffisants sur le plan de l’énergie et la maîtrise de l’eau, capables de développer des activités agricoles et pastorales. C’est une des clés de la lutte contre la pauvreté et l’exode rurale.

http://www.ecovillages.sn/ 

-------------------------------------------

Ecovillages en milieu urbain

-------------------------------------------

Pistes de réflexions pour le mouvement des écovillages en Afrique

.... à affiner :

3 volets essentiels : Informer - Démontrer - Accompagner

1. Informer :

Collecter, traiter, diffuser l'information. Création de bases de données (cloud), médiathèque, adaptations aux langues locales, création des CRS = Centres de Ressources et de Suivis, mise en réseau (aux niveaux national, international), réseaux d'experts et d'écoles techniques, de management, assurer la diffusion des savoirs et des savoir-faire jusque dans les villages les plus reculés (wifi, le trou dans le mur, motos tout terrain, cinéma ambulant, troupe théâtrale..)

2. Démontrer :

Créer des Centre de Démonstration et de Formation (peuvent être couplés à des CRS). Sensibiliser, convaincre par des modèles visitables in situ (un peu comme une foire expo), ateliers de développement de prototypes adaptés aux conditions locales, recherche en liaison avec les Universités dans le monde

3. Accompagner :

Proposer des aides, des services, des outils permettant d'assurer l'accès à des financements (réseau, modèles, mise à disposition de sites du type Crowdfunding Platforms, parrainage via la diaspora), privilégier le social business, l'empowerment, le buttom up (en proposant des formations continues), assurer la pérennité des projets (suivi, évaluations, service de conseils, réseaux d'experts internationaux et de volontaires), évaluation du BNB local (dans l'esprit du bonheur national brut au Bhoutan - Le bonheur en tant que moteur de croissance), impliquer les populations, favoriser l'essaimage.

PS; toutes ces idées sont empruntées à des réalisations concrètes existant dans le monde

 

 -----------------------------------------------------------------------------------------

Tendances et modèles dans le monde

-----------------------------------------------------------------------------------------

Les éco-villages : un levier pour le  développement durable - Une analyse par :Heather Bessette, James Knuckles et Sacha Raab The Monterey Institute of International Studies
https://www.academia.edu/3515956/Les_%C3%A9co-villages_un_levier_pour_le_developpement_durable

L'esprit ecovillage en Europe - mode d'emploi - écovillage culturel Benjamin Lisan  Esprit-ecovillage - mode d'emploi

Coopérative d'habitat convivial - village éco-spirituel - Ecologie des relations, écologie de l'argent, écologie de l'environnement

Une frange croissante de la population explore un nouvel art de vivre, avec la volonté assumée de transformer la société en commençant par se transformer soi-même. Redonner de la valeur à l'être plutôt qu'à l'avoir, à la coopération plutôt qu'à la compétition, à la préservation plutôt qu'à la prédation de la nature, ce changement est à l'origine d'innovations dans tous les domaines: éducation alternative, écoconstruction, covoiturage, agroécologie, économie sociale et solidaire.

Patrick Viveret, philosophe

 

quelques EXEMPLES ..... +  sur habiter-autrement  Eco-village

 

JAPAN
ECO village in Japan near Mt. Fuj
http://transition-japan.wikispaces.com/ECO+village+in+Japan+video
Konohana Family, Japan
http://genoa.ecovillage.org/index.php/country-activities/japan/15-konohana-family-japan
Eco-Heroes in Japan
http://www.ecovillagenews.org/wiki/index.php/Eco-Heroes_in_Japan
Mt. Fuji eco village connects to a greener world
http://www.youtube.com/watch?v=AP8G1Z-RLNI

KOREA
The Eco-Village/Community Movement in Korea
The Irang Ecovillage is a community dedicated to the principles of sustainable design and permaculture. It is an example of how sustainable agriculture, and smart design go hand in hand with social, and ecological well being.
https://www.facebook.com/IrangEcovillage

INDIA
Auroville is a city in the make in south-India, dedicated to human unity, and based on the vision of Sri Aurobindo and The Mother.
http://www.auroville.org/

CHINA
The Second Home of Lifechanyuan' is the first ecovillage in China. The author, Conglong, sees in it the beautiful and promising future of humanity
http://gen.ecovillage.org/index.php/news/284--genoa-new-oasis-for-life-an-ecovillage-in-china.html

 

AFRICA

South African Eco Village Network
https://www.facebook.com/south.african.ecovillage.network

Samsung Africa - How to Provide Eco-friendly Solution for Africa: Samsung Digital
http://www.youtube.com/watch?v=WaHUB1E5qsU

Ecovillageafrica was set-up to address pressing community needs in development while providing a quality travel experience for meaningful travellers from all over the world.
http://www.ecovillageafrica.com/

South African Eco Village Network - This Page is Intended to help South Arican Eco Villages to Share Ideas and Resources and Inspire one another
https://www.facebook.com/south.african.ecovillage.network

Gqunube Green Ecovillage en Afrique du Sud

http://www.gqunubegreen.org/ 

The Tlholego Ecovillage Afrique du Sud (housing, ecotourism) is situated on 150ha of land near Rustenburg in the Northwest Province of South Africa and was established in 1991 to address the challenge of rural sustainable development.

http://www.sustainable-futures.com/ 

Villages de l'avenir au Congo - Alexandre Petroff est un idéaliste de l'environnement qui entreprend au Congo un défi à la haine, qui a  régné dans cette région. Il construit un village écologique,qui n'a besoin d'aucun tracteur ou véhicule car il utilise seulement des bœufs

http://www.workingvillages.org

Guga S'thebe Arts and Culture Centre - Langa Wester Cape - Avec Carin Smuts, le concept réside moins dans les moyens que dans l’objectif. Chez elle, en Afrique du Sud, il s’agit de recréer du lien social en construisant des bâtiments collectifs au cœur des bidonvilles. Sans technologies dernier cri mais toujours dans le respect de l’environnement

http://www.fondation-nature-homme.org/engagement/les-eco-reportages/carin-smuts

Ecovillage Madagascar (Français, Malagasy, English) - une initiative débutée en décembre 2012. Incubation de pionniers, recherche, éco-loisirs - soutenu par Farming & Technology for Africa
http://ecovillagemadagascar.com/

 

SOUTH AMERICA

Brésil - Ecovillage Ecocentro-IPEC - Institut de Permaculture et Ecovillage du Cerrado est une ong qui a son siège à l'Eco Center, situé à Pirenopolis, fondée en 1998 dans le but d'établir des solutions appropriées aux problèmes la société, promouvoir la viabilité d'une culture durable, des expériences éducatives et de diffusion de modèles soutenables au Brésil - Le Centre Eco est une référence en Permaculture et en Bioconstruction au niveau international
http://www.ecocentro.org/

Le Centre Las Gaviotas en Colombie: Penser autrement, cultiver l’interdépendance pour sortir du conventionnalisme et instaurer une société équilibrée, durable et prospère. La communauté de 200 personnes de Las Gaviotas, produit toute l’énergie qu’elle consomme de façon renouvelable. Eoliennes, capteurs solaires thermiques et photovoltaïques, micro hydraulique, biomasse, et agro combustibles permettent de se substituer aux énergies fossiles. De 1984 à 1998, 8.000 ha de pins caribéens ont été plantés. Grâce à la symbiose entre le champignon mycorrhizal fungus et le pin des Caraïbes, seule espèce pouvant pousser dans cette région improductive depuis des centaines d’années, les plants ont pu prospérer sur ce terrain acide où peu de gens pensaient voir un jour naitre et grandir une forêt. D’après Paolo Lugari Castrillón, fondateur et directeur du centre Las Gaviotas qui croit en la beauté de l’extrême difficulté, « le développement durable est possible même dans les circonstances les plus extrêmes, où les conditions d’éloignement, de manque de ressources et d’insécurité sont des crises pouvant être converties en opportunité ».
Friends of Gaviotas
www.friendsofgaviotas.org

 

NORTH AMERICA

EcoReality Vancouver - We are developing an ecovillage in the South Gulf Islands of British Columbia, Canada. The ecovillage is working to be a model of co-operative, sustainable land habitation and land use and features public outreach and education as included goals
http://www.ecoreality.org/

 

 

-------------------------------------------

WIFU Project - Le tour du monde des Solutions Durables
http://www.youtube.com/watch?v=DJ5rKq54NAM
WIFU Project - La contagion par l'exemple
http://www.wifuproject.com/
WIFU Projects
http://www.kisskissbankbank.com/wifu-project-le-tour-du-monde-des-solutions-durables
Dossier de sponsoring pour un tour du monde des Solutions Durables
http://www.wifuproject.com/wp-content/uploads/2012/06/Dossier_sponsoring-WIFU-Project.pdf

Ecovillage Directory - List of Ecovillages
http://directory.ic.org/records/ecovillages.php

Open Source Ecology - We are building the world's first replicable open source modern off-grid global village - to transcend survival and evolve to freedom - Factor e Farm is the land-based facility where we put the theory of Open Source Ecology into practice .

http://openfarmtech.org/ 

 

Artisans du changement : 30 nouveaux pionniers, présents aux quatre coins du monde, nous expliquent comment ils parviennent à mettre en place, chacun à leur échelle, de nouveaux modèles de croissance plus responsables, à la fois respectueux de l'homme et de la nature.

http://www.artisansduchangement.tv/

Kickstarter : les 10 Meilleurs Projets Sociaux qui veulent changer le Monde !

http://www.entrepreneur.tn/kickstarter-les-10-meilleurs-projets-sociaux-qui-veulent-changer-le-monde/

Transitionneurs - Des gens ordinaires réalisant des choses extraordinaires - Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Gandhi)

http://connexion04.ning.com/

Lieux de vie ouverts:  différents lieux sans échange monétaire

http://sharewiki.org/en/Lieu_de_vie_ouvert

OpenDemocracy - Gree thinking for the world

http://www.opendemocracy.net/

Eurotopia - Gemeinschaften und Ökodörfer in Europa - about living in community

http://www.eurotopia.de/

Working Together for Social & Environmental Change

www.planetfriendly.net/active.html

Le Projet Venus propose un plan complet pour une refonte de la société au terme de laquelle l'humanité, la technologie et la nature seront en mesure de coexister dans un état d'équilibre dynamique durable

http://www.thevenusproject.com/

Pour voyager responsable et solidaire
Ecovolontariat et écovolontaires
http://www.voyageons-autrement.com/index/ecovolontariat/

-----------------------------------------------------------------------------------------

Prise en compte de la norme ISO 26000 : la norme internationale sur la responsabilité sociétale. Un engagement vis-à-vis de la société et de l’environnement - A l’origine de cette norme, un constat : notre modèle économique n'est définitivement plus soutenable. Il faut donc réinventer notre manière d’appréhender le travail, la production et ses conséquences environnementales. Lien sur developpementdurable.com

-----------------------------------------------------------------------------------------

Comment encadrer, suivre, booster les écovillages en Afrique?

-----------------------------------------------------------------------------------------

Par exemple en s'inspirant du réseau des GRT au Canada ?

Les GRT sont des associations sans but lucratif chargées d'épauler les coopératives d'habitation sur le plan technique et juridique. Elles offrent aux citoyens d'un quartier, et sous leur contrôle, des ressources professionnelles pour les aider dans leurs problèmes d'habitat. Les services proposés par les GRT sont très variés et vont de l'information à la gestion, en passant par la maîtrise d'oeuvre.

On pourrait imaginer

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

Les écovillages comme stratégie holiste de développement durable et d’économie sociale

par Marco Silvestro - Département de sociologie - Université du Québec


Ce qu’on appelle écovillage ou écohameau n’est pas novateur en soi. Il s’agit d’une forme d’organisation sociale de base qui fut celle de l’humanité pendant des millénaires. C’est sa réactualisation dans un contexte de critique des modes de vie consommatoires et des grands
ensembles sociopolitiques qui offre un intérêt sociologique. L’objectif principal de l’écovillage est de créer une micro-société dont le fonctionnement s’appuie sur des principes éthiques, spirituels et politiques qui font l’objet d’un contrat social explicité et accepté par toutes et tous (H. Jackson, 2003; Leafe Christian, 2003). Le terme écovillage est en lui-même assez récent : il émergea de communautés volontaires spirituelles danoises qui ont décidé d’élargir leurs préoccupations vers les dimensions sociales et écologiques de la vie en communauté. Le terme est consacré en 1995 par la création du Global Ecovillage Network (GEN).

http://classiques.uqac.ca/contemporains/silvestro_marco/silvestro_marco.html 

1. L’écologique est la dimension première et signifie la protection et l’aménagement durable d’une portion de terre. Cela peut se décliner de façon plus ou moins radicale, mais l’objectif est toujours de développer des techniques de construction, d’aménagement et d’utilisation du territoire qui soient compatibles avec la protection de l’environnement, dans l’optique de réduire l’empreinte écologique (Wackernagel et Rees, 1999) de la communauté. Un soucis très marqué pour les solutions pratiques, les trucs techniques, le transfert et l’adaptation de pratiques étrangères caractérise la pensée écologique des écovillageois. La gestion d’un écovillage est ainsi très peu l’occasion de philosopher sur des principes normatifs abstraits et beaucoup le lieu de l’apprentissage, du développement et de l’application de mesures concrètes et techniques pour aménager, construire, produire et vivre écologiquement.

 

2. La plupart des communautés volontaires furent fondées à partir d’une intention spirituelle. Le GEN, dans son site Internet, décrit la spiritualité comme ce qui « entretient un sentiment de joie et d’appartenance à travers des célébrations et des rituels » et ce qui « est essentiel au développement de soi ». L’idée de spiritualité doit être comprise ici comme un désir de se défaire de l’emprise des logiques utilitaristes de la société capitaliste industrielle, emprise qui s’étend de plus en plus aux sphères domestique et intime (Dobré, 2002; Benasayag et Aubenas, 2002). La dimension spirituelle est ainsi à prendre dans un sens large et renvoie à la recherche du sens de la vie et de ce qu’est la vie bonne.

 

3. La dimension sociale fait référence au désir de constituer des communautés égalitaires, démocratiques et où le sentiment d’appartenance acquiert un sens concret. Plusieurs chercheurs mentionnent que la fragmentation excessive des sphères de la vie individuelle, jumelée aux processus de globalisation, provoquent solitude et déconnexion d’avec la communauté de proximité et d’avec la communauté politique nationale. De plus, les modes de vie orientés par l’individualisme et la surconsommation induisent de la dissonance cognitive chez plusieurs personnes qui se sentent empêchées d’agir en conformité avec leurs principes moraux et leurs croyances (Jordan, 2003; Melucci, 1989; Dobré, 2002). Pour plusieurs (R. Jackson, 2004; Trainer, 2000), la solution réside dans la création de communautés restreintes qui synthétisent les aspects environnementaux, sociaux et spirituels de la vie. À partir de cette conception générale du « social », plusieurs aspects du vivre ensemble peuvent être pris en compte : l’insertion des personnes marginalisées, l’émancipation des groupes dominés, voire la prestation de certains services sociaux par le biais de relations communautaires qui permettent la prise en charge des personnes les moins autonomes (Rhy West, 2004; H. Jackson, 2003).

 

En définitive, un écovillage est une communauté intentionnelle qui a choisi de soustraire une portion de sol aux logiques du capitalisme pour l’occuper et l’utiliser de manière durable, écologiquement et socialement. Ces communautés mettent toujours au centre de leur action les principes de la démocratie, de l’égalité, de l’inclusion et de l’autogestion – le tout dans une perspective écologique. Cela est toutefois une définition abstraite produite à partir de l’expérience des écovillageois. Dans la réalité, les écovillages n’atteignent jamais le modèle idéal et sont toujours à la recherche d’un équilibre entre les trois dimensions. Il est important de mentionner une quatrième dimension, présente sans toutefois être toujours explicitée : l’activité économique. Si la plupart des promoteurs s’entendent pour dire que des activités économiques endogènes doivent naître dans les écovillages, les formes et les finalités de celles-ci ne font pas consensus, tant au niveau théorique qu’à celui de l’action. Par exemple, si certains écovillages cherchent à demeurer autosuffisant sur le plan alimentaire sans se préoccuper du reste, d’autres développent des activités manufacturières spécialisées afin de donner un emploi à tous les habitants.

----------------------------------------

 

Design for the grassroots

The goal of AIDG’s Business Incubation Program is to create independent locally-owned enterprises that can serve the needs of impoverished communities using appropriate technology. Currently the program focuses on business creation in the following arenas: Energy, Water and Sanitation. Future arenas under consideration include Communications, Housing, Transportation and Agricultural Processing.
http://www.aidg.org/incubation.htm

Appropriate Technology for Socioeconomic Development in Third World Countries : The concentration of wealth in the hands of the Third World ruling class, bureaucrats, and the elite-the hallmark of a growth-based development strategy-makes life a continuous struggle for a great mass of the people. Problems of poverty, unemployment, inequality, and basic needs fulfillment are common facts of life today in many Third World countries. From Gandhi to Schumacher - Appropriate technology is not, and should not be viewed as a second-best solution. Conversely, neither should its role be over-estimated: appropriate technology is not a universal substitute for the conventional modern technology. Appropriate and modern technologies are complementary rather than contradictory, and the emphasis given to the former does not and should not rule out the use of the latter in those cases where they are particularly well adapted to local conditions
http://scholar.lib.vt.edu/ejournals/JOTS/Winter-Spring-2000/akabue.html
Appropedia is for collaborative solutions in sustainability, appropriate technology and poverty reduction - Sharing knowledge to build rich, sustainable lives
http://www.appropedia.org/Welcome_to_Appropedia
Appropriate technology: Make anything, anywhere - Can everyone use technology creatively? Engineers at the Massachusetts Institute of Technology think so and have launched 'Fab Labs' around the world to prove it. Apoorva Mandavilli reports.
Neil Gershenfeld has been teaching a class called “How to make (almost) anything” to some of the brightest young adults in the United States for years. But it took an eight-year-old girl in a small village in Ghana to show that anyone, anywhere, really can make just about anything. (choix sous-titrage en français)
http://www.ted.com/talks/neil_gershenfeld_on_fab_labs.html

Appropriate Technology Africa provides technology to empower poor people in Africa to make sellable end-user products. Concentrating specifically on the African market, with appropriate, relevant, reliable and cost-effective solutions to meet small business needs without compromising on quality.
http://www.approtechafrica.com 
The Appropriate Technology Collaborative is a not-for-profit organization whose purpose is to design, develop, demonstrate and distribute appropriate technological solutions for meeting the basic human needs of low income people in the developing world. Create technologies that are culturally sensitive, environmentally responsible and locally repairable in order to improve the quality of life, enhance safety, and reduce adverse impacts on their environment.
http://apptechdesign.org

 

Appropriate technology is an ideological movement (and its manifestations) originally articulated as "intermediate technology" by the economist Dr. Ernst Friedrich "Fritz" Schumacher in his influential work,
http://en.wikipedia.org/wiki/Appropriate_technology
L'esprit DIY (Do It Yourself) et Opensoure - The Global Village Construction Set (GVCS) is a modular, DIY, low-cost, high-performance platform that allows for the easy fabrication of the 50 different Industrial Machines that it takes to build a small, sustainable civilization with modern comforts.
http://opensourceecology.org/
Opensource ecology - Building the Global Village Construction Set
http://opensourceecology.org/ 
Adabio-autoconstruction - développer et diffuser la pratique de l’autoconstruction de matériel agricole issu des adaptations des paysans - future coopérative des savoirs paysans
http://adabio-autoconstruction.org/

----------------------------------------

 

Actions concrètes susceptibles d'être menées ::


>> Penser autrement, sortir des sentiers battus et surtout s'inspirer des bonnes pratiques et de ce qui marche (what's working ) ... directives, mode de travail collaboratif en ligne, groupe de prospective ....
>> Formation en mettant l'accent sur des réalisations concrètes
>> Mise en réseau avec les villages qui s'intègrent dans le processus d'écovillages. Mettre l'accent sur une dynamique buttom up avec la valorisation des techniques qui assurent plus d'autonomie alimentaire, énergétique et financière.
>> Promotion de la simplicité volontaire ou comment valoriser des solutions locales .
>> Intervenir autrement : rechercher des solutions dans les marges notamment en dehors des modèles occidentaux mais pas forcément sans le concours des universités, des designers, des retraités du Nord, mais plutôt mise en réseau avec les organisations, les personnalités qui prônent le développement durable, le management de la transition ( Le concept central du mouvement en transition est la résilience ou la capacité à réagir aux crises et à être autonome -habiter, énergie, se nourrir, se déplacer autrement) ... mise en réseau avec les organisations internationales existantes.

 

>> Recenser les bonnes pratiques dans le monde, tisser des partenariats, créer un guide et un kit d'information sur une clé USB, diffuser largement par des formations adaptées, assurer l'animation d'un site web et d'un forum sur le sujet. >> Développer des solutions locales à des problèmes locaux. (également kit d'insertion et de création de micro-entreprises)

>> Créer, constituer un réseau d’échange de savoirs et savoir-faire. Adapter ces outils au monde rural notamment aux personnes illettrées: bande dessinées (barefoot college), des scénettes théâtrales.
>> Création d'un centre de ressource techniques - Technology Resource Center (TRC) - notamment sur les solutions alternatives pour le monde rural et urbain (alternative urban and rural technology).
>> Développer la cellule d'insertion en un véritable incubateur de micro-entreprises (voir aidg.org/incubation.htm )
>> Création d'un site web de financement/crédit de micro projets (sous forme opensource) comme : Kiva (http://kivaenfrancais.org/ ) , My africa idea ( www.myafricanidea.com/ ), Kickstarter is a funding platform for creative projects ( www.kickstarter.com/ ), Zidisha is the first peer-to-peer microlending service (https://www.zidisha.org/fr/ )
.... avec l'implication de la diaspora africaine.
.... tout en privilégiant l'esprit de partage: DIY (Do It Yourself) et Opensoure
>> Privilégier l'effet boule de neige ....la visibilité (site web mais aussi téléphones portables), la transparence, l'incitation DIY
Inclure un volet anti-corruption et de gestion transparente, un autre volet encore sur la pérennité des projets

 

 

-------------------------------------------

Some explanation in ENGLISH

-------------------------------------------

The European branch of GEN (GEN-Europe) is currently assisting in the emergence of GEN-Africa as an independent branch of the global network. GEN-Africa, as a platform for connecting projects and people working on sustainable and equitable livelihoods on the African continent was officially launched in 2012. Grassroots leaders all over Africa bring an amazing commitment and carry-through to their work due to the depth of connection to their land and people. Much of this strong and courageous work happening on the ground remains largely invisible to the larger public and possible donors and would greatly benefit from the exchange an African network could bring. The prospect of collaboration across many sectors of society seems particularly promising in many African countries, due to the openness of some governments and universities. GEN-Europe and GEN-Africa envision continuing particularly close-knit relationships of exchange into the future.
http://gen-europe.org/about-us/gen-africa/index.htm

 

GEN - Global Ecovillage Network

GEN consists of a constantly expanding network of intentional com­munities and ecovillages bridging all cultures and continents.
GEN envisions the emergence of a diverse yet shared global pool of wisdom for sustainable living.
GEN believes that the most underutilised resource we have is the good intentions and creativity of citizens and our willingness to make a difference.
GEN promotes the building of community and solidarity as core to transition to resilience.
GEN-Europe promotes the development of sustainable settle­ments in Europe, Africa and the Middle East.
http://www.gen-europe.org/

 

What is a Eco-Village ?

Ecovillages are urban or rural communities of people who strive to integrate a supportive social environment with a low-impact way of life. To achieve this they integrate various aspects of ecological design, permaculture, ecological building, green production, alternative energy, community building practices, and much more.

Eco-villages typically include the following characteristics:
    • Permaculture design
    • Buildings constructed from local, natural materials
    • Reliance on own (off-grid) power supply
    • Utilisation of renewable energy/alternative technology
    • Self-sufficiency of food supply using sustainable agriculture and permaculture methods
    • Earth-restoration projects
    • Being of service to specific populations in need
    • Use of local currencies
    • On-site cottage industries
    • Participatory communal decision-making
    • Established processes for conflict resolution
    • Established process and communication skills for bonding and connecting the eco-village community.


Whilst the physical aspects are relatively easy to achieve, often the greater challenge for members of eco-villages is to be able to overcome individual prejudices and ‘personal shadows’ in order to achieve a sustainable, social cohesion of the community. According to Robert Gilman the main steps to creating a sustainable community include:
    1. Recognize it will be a journey - and enjoy it!
    2. Develop a vision - and keep developing it
    3. Build relationships and bonding
    4. Make the whole-system challenge explicit
    5. Get help - to become more self-reliant
    6. Develop clear procedures
    7. Maintain balance – sustainably A lack of management or process skills is the primary reason why unsuccessful communities have failed in the past!

http://www.enviropaedia.com/topic/default.php?topic_id=288

 

Douwe van der Zee has described permaculture as a combination of the words ‘permanent’ and ‘agriculture’, and was formulated specifically by Bill Mollison and David Holmgren to emphasise the difference from traditional agriculture. Traditional agriculture has become increasingly impermanent, in the sense that it relies on huge inputs of external energy, capital and labour, and has often been destructive to the soil. Permaculture systems are self-sufficient and ultimately need few or no external inputs. Mollison and Holmgren had more in mind, however, than just agriculture. What they proposed was nothing less than a radically different way of relating to the environment and to each other. It was meant to counteract the highly unsustainable, anti-nature ‘more, bigger, better’ (consumer) culture approach that has characterised modern society in the recent decades, and has largely been responsible for the serious global environmental, human and economic problems we now face. Permaculture is about using natural principles to ensure the maximum production of food and other human needs locally. This has considerable economic, agricultural, social and other implications.


Some of the basic principles of permaculture include:


    1. Maximal retention and minimum waste of water
    2. Diversity
    3. Multifunctionality
    4. No external inputs of harmful substances
    5. Self-sufficiency

Self-sufficiency is the basis for most eco-villages as it ties in with everything else. In a cultivated ecosystem different crops ripen throughout the year. A variety of vegetables, eggs, fruits and nuts, cheese, bread, honey and other foods, as well as electricity and energy for cooking, are consistently available. Self-sufficiency is extended to many other spheres of life within an eco-village including buildings. Houses are built of natural materials such as clay, stone, straw and wood – whichever is most easily and locally available. There are a number of eco-villages in South Africa. Here are some useful websites about these eco-villages, as well as global sites concerned with eco-villages and intentional communities.


     • www.kuthumba.co.za/
     • www.khuladhamma.org/node
     • www.zuvuya.co.za 
     • www.berg-en-dal.co.za 
     • www.xhabbofarmcommunity.co.za 
     • www.gqunubegreen.org 
     • www.ic.org
     • www.gen.ecovillage.org 
     • www.dianaleafechristian.org
     • www.ecovillagenews.org
     • www.wwoof.org/wwind

 

EDUCATION

Samsung Hope for Children Program - Creating Shared Value - How to Provide Eco-friendly Solution for Africa: The Digital Village Solution is made up of several individual solar-powered innovations, including generators, lanterns, a tele-medical center, health center, and Internet school.
http://www.youtube.com/watch?v=WaHUB1E5qsU
Samsung Hope For Children - Run To Support Schools
http://www.youtube.com/watch?v=XLNnNJVRq9M
Samsung Hope for Children: Upper Egypt Initiative bring technology to Upper Egypt, which is not only limited to providing schools with labs, but also ensuring we provide a suitable learning environment by improving the infrastructure and offering specialized IT training courses for teachers.
http://www.youtube.com/watch?v=MUpQFIvrX48

Samsung launches 'Built for Africa' range - Solar-powered classrooms, meanwhile, will provide rural children access to computers and the Internet all over Africa.Samsung has also launched three smartphones specifically designed for the African market – the Samsung Galaxy Grand, Star and Neo.
http://www.communicationsafrica.com/commerce/samsung-launches-built-for-africa-range 

 

 

 

Précédente Accueil Remonter Suivante

up