http://www.habiter-autrement.org News

Tendances

 

 
Précédente Accueil Remonter
 

21-03-2014  

Réaliser des briques autrement

Construire avec des éléments de récupération

 

Malaisie: Briques à partir à base de déchets miniers

Algérie: Des briques fabriquées à partir de déchets et du sable du désert

Inde: briques à partir de cendres  - Fly Ash Technology

Pays-Bas – Briques à partir de déchets de ciment, de briques, de tuiles

Japon / Tunisie : briques sans cuisson

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

Des chercheurs algériens et malaisiens ont mis au point des briques écologiques et bon marché pouvant être fabriquées à partir de matériaux de récupération.
Source: sur  www.scidev.net/ 

-------------------------------------------------------------------------------------------

Malaisie: Briques à partir à base de déchets miniers (fly ash)
Des chercheurs malaisiens de l'Université nationale Tenaga ont fabriqué des prototypes de briques à base de déchets issus des industries minière, du charbon et de l'acier. Ils ont mélangé ces matériaux, notamment de la poussière issue des carrière, de l'oxyde de fer qui se forme pendant la production de l'acier et de la cendre issue des fourneaux — à du ciment et de l'eau.

Ils ajoutent que l'utilisation de matériaux de récupération plutôt que de l'argile ou du schiste argileux permet de conserver les ressources naturelles et de préserver la qualité des sols nécessaire pour le développement d'une agriculture durable.
Publiant leurs conclusions dans l'édition du mois d'avril du journal Construction and Building Materials, les chercheurs énumèrent les nombreuses propriétés prometteuses des nouvelles briques, notamment la résistance à la corrosion et à la compression.

Mohamed Heikal, professeur de chimie inorganique et des matériaux de construction à l'Université de Benha en Egypte, explique que les nouvelles briques peuvent être utilisées pour remplacer les briques classiques, d'autant plus qu'elles sont plus durables et plus résistantes au gel et au dégel. Leur niveau d 'absorption d'eau est également faible.

Pour Elisa Adorni, chercheuse au département de génie civil, de génie environnemental et d'architecture à l'Université de Parme en Italie,"l'utilisation des matériaux de récupération pour la fabrication des briques et du béton est une méthode optimale permettant de résoudre le problème du stockage des déchets et de réduire les coûts de fabrication des matériaux de construction".

Il faut néanmoins tenir compte des réactions chimiques susceptibles de se produire lorsque les briques gonflent au contact de la moisissure, rappelle Adorni.
-------------------------------------------------------------------------------------------

Algérie: Des briques fabriquées à partir de déchets et du sable du désert

 

fabriquer des briques avec des matériaux locaux
Les chercheurs disent que les prototypes de briques à base de déchets issus des industries minières mélangés à du sable du désert sont fabriqués dans des moules SANS y appliquer de pression…réduisant ainsi les coûts et simplifiant le processus de fabrication.
Ces briques sont écologiques et peu onéreuses et devraient satisfaire au besoin de la construction en Afrique
.


Des chercheurs algériens de l'université de Kasdi Merbah et de l'Ecole polytechnique d'Alger ont également conçu et fabriqué des prototypes de briques. Celles-ci sont faites à partir du sable du désert. Elles sont solides, assurent un bon transfert de la chaleur et une bonne isolation thermique et sonore.

Selon l'étude publiée en décembre 2012 dans le journal Arabian Journal for Science and Engineering, les briques peuvent être fabriquées à moindre coût dans le Sud de l'Algérie, où le sable du Sahara est abondant et disponible à un prix très faible. Les chercheurs ont réalisé 750 tests de laboratoire en vue de parfaire la brique.

Ali Zaidi, chercheur au département de génie civil à l'Université Laghouaten Algérie assure que si la compression et la résistance thermique [de la brique] sont approuvées par les organismes algériens régissant les normes en matière construction, cette brique pourrait résoudre le problème des crises des matériaux de construction auxquels les entrepreneurs algériens font face.
Il explique qu'en Algérie, les briques sont souvent soumises à une tension due aux fortes chaleurs d'été et aux hivers froids, en plus de subir les tempêtes de sable.

 

(EN)

Construction and Building Materials
Volume 41, April 2013
Properties of bricks made using fly ash, quarry dust and billet scale:
This paper reports the findings of an investigation done on bricks made using fly ash (FA), quarry dust (QD), and billet scale (BS) by non conventional method. The procedure for producing the bricks includes mixing the constituents along with cement and water, and then forming the bricks within moulds without applying pressure over them. Unlike the traditional method of brick manufacturing, the new approach neither uses clay or shale nor requires high pressure on mould or high temperature kiln firing having remarkable environmental and ecological gain. Results for mechanical properties and durability were rewarding and promising. The optimum ratio of billet scale and fly ash is found to be 1:1, billet scale and quarry dust is 1:1. It is indicated that the bricks developed in this study can be used as an alternative to conventional bricks.

Highlights
► Brick production using a novel flowable method without pressing or firing.
► Brick production using industrial wastes such as quarry dust, billet scale, and fly ash.
► Assessment of properties including durability.
► Performance of bricks was good and promising.

Abbreviations
FA, fly ash; C, cement; BS, billet scale; QD, quarry dust; F.D, fresh density; FA+BS, fly ash + billet scale; QD+BS, quarry dust + billet scale; FA+QD, fly ash + quarry dust; W/(BS+QD), water/(billet scale + quarry dust); I.W, increase in mass; C.R, corrosion resistance


Keywords
Bricks; Fly ash; Quarry dust; Billet scale; Mechanical properties; Durability

 

Corresponding author contact information :
Alaa A. Shakir, Sivakumar Naganathan Email: SivaN (at) uniten.edu.my
Department of Civil Engineering, Universiti Tenaga Nasional, Jalan IKRAM-UNITEN, 43000 Kajang, Selangor, Malaysia
Kamal Nasharuddin Mustapha
Tel.: +60 389212257; fax: +60 389212116.
Source: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0950061812009130

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

Inde: briques à partir de cendres  - Fly Ash Technology

résidus des centrales de charbon

 

Fly Ash Technology in India by taramachines from Development Alternatives
http://www.taramachines.com/
TARA Machines and Tech Services (P) Ltd. markets green technology solutions for building construction, waste recycling and recycled paper production. The Company delivers business solutions to a global network of micro, small and medium enterprises.

Fly Ash Technology
TARA Machines is the leading technology provider for fly ash technology; it provides custom designed solutions. The company has developed the technology and machines based on scientific analysis and understanding of the waste materials. TARA achieves the desired strength of the fly-ash bricks with optimum utilization of fly ash and lime or cement, along with sand.

The TARA Machines’ solutions provides entrepreneurs with the highest quality of fly ash bricks, based on the optimum mix of material, the superior process in machinery, and training of manpower to ensure consistency.

The requisite TARA machinery and production system are designed to achieve the desired level of production. TARA offers technology packages with daily production capacity of between 500 and 1500 bricks per hour.

TARA Machines supplies solutions using the following technologies
Fly Ash Technology
Recycled Paper Technology
Eco Concrete Technology
Eco-Kiln Technology

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

Pays-Bas – Briques à partir de déchets de ciment, de briques, de tuiles

Recyclage: Dave Hakkens est parvenu a créer des briques en composites recyclés!
http://news.davehakkens.nl/


Ces briques sont composées de 23 % de déchets de ciment, de 60% de déchets de briques et de 17 % de déchets de tuiles.

Après plusieurs essais utilisant des restes de matériaux et de liants, ce jeune créateur a réussi à obtenir un mélange qui utilise de 20 à 30% de nouveau ciment pour donner une brique qui peut durer jusqu’à 100 ans. Mais un des aspects les plus novateurs de ce projet de fin d’études… est le nombre de coloris différents que l’on peut obtenir suivant les mélanges

 

Dave Hakkens a aussi inventé des machines pour recycler les bouteilles en plastique

(système de machines en opensource) étudiant diplômé de Design Academy Eindhoven Dave Hakkens appris que seulement 10% de plastiques mis au rebut sont effectivement recyclés, il a décidé de créer "Precious plastique», une collection open-source de machines qui recyclent le plastique à une petite échelle. Après avoir interrogé plusieurs entreprises manufacturières, on lui a dit que la plupart des machines sont trop chers, et ne pouvaient pas gérer les impuretés des déchets plastiques. Alors, il a décidé de fabriquer trois machines qui sont assurent le broyage, la liquéfaction et le moulage de nouveaux éléments en plastique .


Machines to recycle plastic - Precious Plastic - at work by Dave Hakkens
https://www.youtube.com/watch?v=WwUPX5Sqi1Y#t=129
Precious Plastic - Explained by Dave Hakkens
https://www.youtube.com/watch?v=m5NHjJ93hJA
 

(EN) 

Dutch Designer Dave Hakkens Creates Cool "Rubble" Floors From Recycled Materials
Demolished houses usually leave behind lots of scrap materials that, with a little bit of clever thinking, can be turned into fantastic new building supplies. Inspired by Italian-style terrazzo floors — made from waste produced in the marble mines — Dutch designer Dave Hakkens created a series of recycled composite “Rubble Floor” bricks by crushing and mixing materials from an old building. Old red bricks, roof and toilet tiles, glass, and even nails now have a new life as a colorful floor.
After several experiments using leftover materials and binders, this young designer worked out that he could recycle a vast amount of materials and mix them with 20-30% of new cement, making bricks that could last up to 100 years. But one of the most innovative aspects of this Design Academy of Eindhoven graduate’s project is the way he gives color to the bricks. Hakkens worked out that by crushing into powder and sieving some materials like black roof tiles or red bricks, he could create a pigment to make multicolored bricks with unlimited building possibilities.

Email: mail (at) davehakkens.nl

http://news.davehakkens.nl/

Open-Source 'Precious Plastic' Machines Recycle Small Scale Waste

When Design Academy Eindhoven graduate student Dave Hakkens learned that only ten percent of discarded plastic is actually recycled, he decided to create “Precious Plastic,” an open-source collection of machines that recycle plastic on a small scale. After interviewing several manufacturing companies, he was told that much of the expensive, precise machinery could not handle the impurities of waste plastic. So, he decided to fabricate three machines that are capable of shredding, melting, and molding salvaged plastic.

Source: Inhabitat - Sustainable Design Innovation, Eco Architecture, Green Building

-------------------------------------------------------------------------------------------

Japon / Tunisie : briques sans cuisson

Une nouvelle invention pour la fabrication des briques de Tozeur


Une invention japonaise portant sur une nouvelle méthode de fabrication de « briques sans cuisson » est introduite, récemment, dans la région de Djérid. Cette méthode permettra d’augmenter la production des briques et surtout d’économiser une importante quantité d’énergie, utilisée dans la méthode traditionnelle.
Le développement de cette invention introduite par un expert volontaire japonais, M. Kunji Yamamoto, a fait l'objet d'une convention entre le Ctmccv et la société japonaise Kamei Seito Co. Itd.
Tout a commencé quand M. Kunji Yamamoto est venu en Tunisie dans le cadre du Programme des Volontaires Seniors Japonais, entamé en Tunisie depuis 2001 et qui est l’une des activités de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), présente en Tunisie depuis 1975.
Source:


L'invention consiste à fabriquer des briques de construction, sans utiliser la méthode traditionnelle de cuisson.
Cette nouvelle méthode permet de réduire la consommation d'énergie, (la cuisson, à 1000 degrés, dure de longues heures), et partant de protéger l'environnement, en évitant le dégagement du dioxyde de carbone qui pollue l'air et entraîne un réchauffement climatique.

Cette méthode permet de préserver des ressources naturelles non renouvelables (argile) et réduit, de ce fait, le coût des briques.

Cette nouvelle méthode est simple et facile pour la production de masse, surtout que la Tunisie est un grand consommateur de briques dans le bâtiment.

Elle pourrait même ouvrir à notre pays un grand marche à l'exportation. Elle ne nécessite pas d'énergie pour la production des briques, vu que les briques sont séchées à l'air libre. En effet, pour la production de 6 000 000 de tonnes de briques ordinaires par an, une importante quantité d'énergie est nécessaire, cependant, avec cette nouvelle technologie, on pourrait économiser 204 000 tonnes de fuel par an, soit 26 520 000 Dinars (pour la production d'une tonne de briques ordinaires, 45 kg de fuel est nécessaire).

Les briques rouges sont fabriquées de 85 % d'argile et 15 % de sable, tandis que les matières premières utilisées dans la fabrication des briques sans cuisson sont l'argile en quantité moindre (15 %), le ciment, le sable, un liant hydraulique et éventuellement des additifs.

L'argile peut être substituée par le schiste, les déchets de carrière et les déchets de l'industrie céramique et verre. Le sable peut être remplacé par des débris de charbon, du sable de désert ou les boues des stations d'épuration. Un malaxeur spécial a été apporté du Japon pour bien pétrir les composantes.

Ce travail a été réalisé dans le cadre de la coopération tuniso-japonaise soutenue par la Jica (l'Agence japonaise de coopération internationale).

 

 

 Contact pour envoyer votre contribution:  < lreyam <(at)> gmail.com >(fichiers word, pdf, , textes, images, vidéos, références, contacts, bibliographie, lien ... )Précisez bien la page (titre, dossier, adresse URL via "Propriétés" dans votre navigateur)
 
 Vos commentaires :

 





 

up